Sous-vêtements, cuisine, cigarette, prêt-à-porter: Pierre Cardin, un homme devenu licences multiples, dans le viseur de Bruxelles

.

La Commission européenne a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête sur les ventes de licences de produits de la maison française Pierre Cardin, soupçonnant des pratiques enfreignant les règles de la concurrence dans l’UE.

Cette enquête, qui fait suite à des inspections inopinées menées en juin dans le secteur du vêtement (fabrication et distribution), concerne aussi le groupe allemand Ahlers, le principal titulaire de licences Pierre Cardin dans l’espace économique européen.

La Commission est la gardienne du respect de la concurrence dans l’UE.

Or elle dit craindre que Pierre Cardin et Ahlers aient enfreint les règles en « restreignant la capacité des preneurs de licence à vendre des produits bénéficiant d’une licence Pierre Cardin à l’étranger, notamment hors ligne et en ligne, ainsi qu’à des groupes de clients spécifiques ».

« Plus précisément, la Commission examinera si Pierre Cardin et Ahlers ont mis au point une stratégie de lutte contre les importations parallèles et les ventes à des groupes de clients spécifiques de produits de la marque Pierre Cardin en appliquant certaines restrictions dans les accords de licence », ajoute l’exécutif européen dans un communiqué.

Cela concerne l’importation et la vente dans l’UE de biens de consommation tels que les vêtements, les chaussures et les accessoires.

u003cstrongu003eIl est notamment ru0026#xE9;putu0026#xE9; pour avoir adoptu0026#xE9; u0026#xE0; l’u0026#xE9;chelle mondiale un systu0026#xE8;me de licences assurant une diffusion planu0026#xE9;taire de son nom, sur des produits aussi divers que cravates, cigarettes, parfums ou eau minu0026#xE9;rale.u003c/strongu003e

« La Commission va à présent procéder, en priorité, à une enquête approfondie. L’ouverture d’une procédure formelle d’examen ne préjuge pas de son issue », indique encore le communiqué.

La maison Pierre Cardin, fondée par le couturier français du même nom, mort en décembre 2020 à l’âge de 98 ans, est une des plus grandes marques du monde de la mode. Initialement destinés à la création de masques et de costumes pour le théâtre, ses ateliers de haute couture, créés à Paris en 1950, ont rapidement fait de Pierre Cardin, fils d’immigrés italiens, un homme d’affaires mondialement connu, qui voulait que ses robes et ses costumes soient accessibles et portés « dans la rue ».

Il est notamment réputé pour avoir adopté à l’échelle mondiale un système de licences assurant une diffusion planétaire de son nom, sur des produits aussi divers que cravates, cigarettes, parfums ou eau minérale.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content