- Je manifesterai, dans les rues, pour soutenir le mouvement Black Lives Matter, pour défendre la culture belge et exiger plus d'aides financières pour le milieu hospitalier.

- Je me ferai couper les cheveux qui bientôt seront totalement débarassés de tout reste de couleur artificielle

- Je ferai un karaoké (alcoolisé) avec les copines.

., Getty Images
. © Getty Images

- Je ferai la fête avec tous ceux qui m'auront manqué, pour rattraper les anniversaires les carnavals, les apéros du vendredi, les repas de famille, les raclettes (même si c'est l'été) et les barbecues entre potes, les fêtes de l'école... qu'on aura raté. Peut-être même qu'on fera la farandole puisqu'on pourra s'embrasser ! Et, soyons fous, un Connemara (au diable la distanciation sociale) !

- Je sortirai la nuit, boire des verres, frayer au milieu de gens qui se frôlent et se bousculent, et surtout entendre de la musique live très fort.

- J'irai à la déchetterie.

- Je participerai à une zumba party avec ma meilleure amie qui me manque terriblement.

Les sculptures hyperéalistes de Ron Mueck, Reuters
Les sculptures hyperéalistes de Ron Mueck © Reuters

- J'irai voir toutes les expositions que je n'ai pas encore vue pour soutenir le secteur : Keith Haring Bozar, Boverie Hypperealism et les fantastiques sculptures de Ron Mueck. J'en profiterai pour boire un verre sur la terrasse du musée avec une de mes nouvelles collègues que j'ai appris à connaître - à distance - pendant le confinement.

- Je continuerai à envoyer des cartes postales en vacances même si les destinations seront moins exotiques.

- J'organiserai une soirée sur le thème des festivals à défaut de ne pas en avoir durant l'été

- J'annoncerai à ma future témoin que je vais me marier

- Je participerai au Most Wuthering Heights Day Ever, un event tenu partout dans le monde, où des gens portant tous une robe rouge se rassemblent dans un parc pour danser sur Wuthering Heights de Kate Bush en reprenant son iconique chorégraphie.

- J'irai manger un croque-monsieur au New Chattouille, le bar à chat de Saint-Gilles où tous les félins sont à l'adoption

- Je reprendrai les maraudes de Rolling Douche

- Je réserverai enfin une table au resto Les Coudes sur le Table à Embourg, chez notre ancien collègue Baudouin Galler.Avec nécessité de loger pas loin car la soirée sera légendaire.

- J'irai flâner en brocante et dénicher des petits trésors.

- Je referai la descente de la Lesse si la sécheresse le permet encore, car j'ai trop entendu parler de kayak ces derniers temps et ça m'a donné l'envie de replonger dans mes souvenirs de jeunesse.

., Getty
. © Getty

- Je virerai Facebook

- Je plongerai dans une piscine, avec mon équipe de natation synchronisée, si l'appel lancé par les Fédérations de natation au gouvernement aboutit et permet aux clubs de retrouver le chemin des bassins. Et je ferai plein de longueur, même en papillon, même si je déteste ça d'habitude !

- Je m'enivrerai avec mes potes (on se limitera à dix dans un premier temps) en écoutant la musique comme si on était dans un bar.

- Je montrerai pour la première fois la mer à ma fille de presque 1 an.

- Je me confinerai pour une journée dans le spa 5 Mondes de l'hôtel Dolce à La Hulpe et je choisirai sur la carte le plus long massage possible.

DR
© DR

- Je ferai une manucure et une pédicure.

- J'apporterai le petit-déjeuner à mes collègues dès qu'on pourra à nouveau bosser à l'unisson, au bureau (et qu'est-ce qu'on en rêve !)

- J'inviterai une amie chez moi, pour bruncher et binge-watcher une centaine d'épisodes de Petits secrets entre voisins.

- Je m'acheterai des pantalons et chemises pour l'été : perso, y a rien à faire, j'ai besoin d'essayer avant d'adopter, donc je n'ai rien commandé sur le Web pendant le confinement.

- Aller à la bibliothèque et y passer une après-midi.

- Je m'installerai à un terrasse de Saint Boniface pour me faire péter les sous-ventrières en dégustant mes rouleaux de printemps préférés, sans culpabilité, en regardant le monde s'affairer.

., DR
. © DR

- Je retournerai au Cabaret Mademoiselle.

- Je fêterai enfin mon anniversaire que je n'ai pas pu fêter au mois de mai, autour d'un vrai barbecue et avec des amis non-virtuels.

- J'irai au cinéma, voir le prochain film de François Ozon : Été 85.

- J'irai voir l'expo Keith Haring à Bozar puis, je retournerai dans le centre de Bruxelles, pour profiter de notre belle capitale sous le soleil, de ses terrasses... mais sans encore les hordes de touristes. Un moment unique.

- Retourner à la Finca à Wezembeek Oppem cueillir ses légumes.

- Je ferai 900 km pour me baigner toute nue, sur le dos, dans l'Atlantique, nostalgique.

., Getty Images
. © Getty Images

- Je m'offrirai un bon restaurant, avec les petits plats dans les grands, chez un de ces courageux chefs qui ont continué le service traiteur pendant le confinement : chez Céma Passion à La Louvière ou Au Gré du Vent à Seneffe.

- Je mettrai en veilleuse les réseaux sociaux, Zoom et autres Slack.

- Je retournerai au marché bio de Roodebeek le samedi matin, et reprendrai mes petites habitudes chez le maraîcher Elemen'terre, j'acheterai de la viande à l'un des pionniers de la boucherie bio, Stéphane Marchand, et je terminerai mon petit tour par les fromages de La Fermière du Méan.

- Je reverrai ma filleule.

- J'irai prendre un verre en terrasse avec les quatre autres filles de mon Book Club pour préparer la liste de la rentrée.

- J'irai manger une entrecôte maturée aux Caves d'Alex, le restaurant de mon vieux pote, le chef Alexandre Cardoso.

- Je soutiendrai les bars gay bruxellois en allant jusqu'au bout de la nuit.

- Je visiterai l'expo Toutankhamon à Liège-Guillemins avec mes parents à qui ma soeur et moi avons offert des entrées.

- Je jardinerai parce que je détestais ça avant mais que j'ai découvert que c'était quand même sympa... grâce aux horticulteurs qui continuent à livrer et travailler courageusement !

- Je ferai une auberge espagnole avec les collègues.

- Je sauterai dans le premier train pour Avignon, avec ou sans festival

GETTY IMAGES
© GETTY IMAGES

- Je deviendrai bénévole chez Ever'y Cat, une association de protection des chats des rues.

- Faire un séjour à Efteling en famille.

- Je reprendrai les entraînements de Vovinam Viet Vo Dao avec mon club, ou tout simplement j'airai passer deux heures seul avec un ballon et un panier de basket.

- Je ferai une big fête des voisins dans ma rue

- Je testerai les pizzas de Piccolo Padrino, un restaurant italien à Woluwe-Saint-Lambert, avec une amie. La margherita pour elle ; la tartufata pour moi.

- J'irai à Nausicaa à Boulogne-sur-Mer avec mon fils de 5 ans, fan aujourd'hui des raies. Hier, il était fan des fusées. Demain, il sera fan des vampires.

- J'irai à La pousse qui pousse, une pépinière durable à Saint-Gilles.

- Je serrerai ma maman dans mes bras, parce que je ne le faisais pas assez souvent et que ça me manque.

- Je passerai une après-midi ensoleillée à la terrasse du Bar d'Ixelles, avec mes meilleurs amis.

- J'organiserai un énorme pique-nique au parc de Tervuren avec cousins, cousines, enfants...

- Je m'offrirai une journée thalasso entre copines à Waer Waters, centre de bien-être, situé à Dilbeek, car ses vastes terrasses et espaces extérieurs aquatiques sont idéaux pour cet été où le grand air est recommandé.

., Getty Images
. © Getty Images

- Je récupérerai des plantes qu'une amie a commandées pour moi, chez elle.

- J'irai dire bonjour à mon meilleur pote qui habite en Gaume, et dont la fille est ma filleule

-Je dormirai à la belle étoile dans la forêt ardennaise

- J'inviterai mes parents à venir manger chez moi.

- Je referai des soirées entre filles qui ne sont plus virtuelles au resto Comme à la maison à Waterloo.

- J'irai manger des sushis au Fuji à Braine l'Alleud, car ce sont les meilleurs et parce qu'en confinement, je n'ai pas osé commander de plats froids.

- Je réserverai une nuit dans un hôtel avec spa, même en Belgique, peu importe, l'idée est juste de se détendre en changeant de décor

- Retourner aux cours d'aquabike du CastleClub à Wezembeek Oppem.

- Je fêterai les 40 ans d'une amie avec toute notre bande de potes tout un week-end en gîte.

- Je perdrai ma fille (consentante) dans les rayons du Pêle Mêle d'Ixelles, son magasin préféré, et je regarderai les gens pendant des heures, avant d'aller fureter dans les rayons pour acheter des livres que je n'aurai pas le temps de lire. Comme si rien ne s'était passé.

- J'emmènerai ma fille de 2 ans et demi au zoo de Planckendael, histoire qu'elle revoit d'autres animaux que les chats et oiseaux du jardin

- Je serrerai dans mes bras tous ceux qui me sont chers.

- Je manifesterai, dans les rues, pour soutenir le mouvement Black Lives Matter, pour défendre la culture belge et exiger plus d'aides financières pour le milieu hospitalier.- Je me ferai couper les cheveux qui bientôt seront totalement débarassés de tout reste de couleur artificielle- Je ferai un karaoké (alcoolisé) avec les copines.- Je ferai la fête avec tous ceux qui m'auront manqué, pour rattraper les anniversaires les carnavals, les apéros du vendredi, les repas de famille, les raclettes (même si c'est l'été) et les barbecues entre potes, les fêtes de l'école... qu'on aura raté. Peut-être même qu'on fera la farandole puisqu'on pourra s'embrasser ! Et, soyons fous, un Connemara (au diable la distanciation sociale) !- Je sortirai la nuit, boire des verres, frayer au milieu de gens qui se frôlent et se bousculent, et surtout entendre de la musique live très fort.- J'irai à la déchetterie.- Je participerai à une zumba party avec ma meilleure amie qui me manque terriblement.- J'irai voir toutes les expositions que je n'ai pas encore vue pour soutenir le secteur : Keith Haring Bozar, Boverie Hypperealism et les fantastiques sculptures de Ron Mueck. J'en profiterai pour boire un verre sur la terrasse du musée avec une de mes nouvelles collègues que j'ai appris à connaître - à distance - pendant le confinement.- Je continuerai à envoyer des cartes postales en vacances même si les destinations seront moins exotiques.- J'organiserai une soirée sur le thème des festivals à défaut de ne pas en avoir durant l'été- J'annoncerai à ma future témoin que je vais me marier- Je participerai au Most Wuthering Heights Day Ever, un event tenu partout dans le monde, où des gens portant tous une robe rouge se rassemblent dans un parc pour danser sur Wuthering Heights de Kate Bush en reprenant son iconique chorégraphie. - J'irai manger un croque-monsieur au New Chattouille, le bar à chat de Saint-Gilles où tous les félins sont à l'adoption- Je reprendrai les maraudes de Rolling Douche- Je réserverai enfin une table au resto Les Coudes sur le Table à Embourg, chez notre ancien collègue Baudouin Galler.Avec nécessité de loger pas loin car la soirée sera légendaire.- J'irai flâner en brocante et dénicher des petits trésors.- Je referai la descente de la Lesse si la sécheresse le permet encore, car j'ai trop entendu parler de kayak ces derniers temps et ça m'a donné l'envie de replonger dans mes souvenirs de jeunesse.- Je virerai Facebook- Je plongerai dans une piscine, avec mon équipe de natation synchronisée, si l'appel lancé par les Fédérations de natation au gouvernement aboutit et permet aux clubs de retrouver le chemin des bassins. Et je ferai plein de longueur, même en papillon, même si je déteste ça d'habitude ! - Je m'enivrerai avec mes potes (on se limitera à dix dans un premier temps) en écoutant la musique comme si on était dans un bar. - Je montrerai pour la première fois la mer à ma fille de presque 1 an.- Je me confinerai pour une journée dans le spa 5 Mondes de l'hôtel Dolce à La Hulpe et je choisirai sur la carte le plus long massage possible.- Je ferai une manucure et une pédicure.- J'apporterai le petit-déjeuner à mes collègues dès qu'on pourra à nouveau bosser à l'unisson, au bureau (et qu'est-ce qu'on en rêve !)- J'inviterai une amie chez moi, pour bruncher et binge-watcher une centaine d'épisodes de Petits secrets entre voisins.- Je m'acheterai des pantalons et chemises pour l'été : perso, y a rien à faire, j'ai besoin d'essayer avant d'adopter, donc je n'ai rien commandé sur le Web pendant le confinement.- Aller à la bibliothèque et y passer une après-midi.- Je m'installerai à un terrasse de Saint Boniface pour me faire péter les sous-ventrières en dégustant mes rouleaux de printemps préférés, sans culpabilité, en regardant le monde s'affairer.- Je retournerai au Cabaret Mademoiselle.- Je fêterai enfin mon anniversaire que je n'ai pas pu fêter au mois de mai, autour d'un vrai barbecue et avec des amis non-virtuels.- J'irai au cinéma, voir le prochain film de François Ozon : Été 85.- J'irai voir l'expo Keith Haring à Bozar puis, je retournerai dans le centre de Bruxelles, pour profiter de notre belle capitale sous le soleil, de ses terrasses... mais sans encore les hordes de touristes. Un moment unique.- Retourner à la Finca à Wezembeek Oppem cueillir ses légumes.- Je ferai 900 km pour me baigner toute nue, sur le dos, dans l'Atlantique, nostalgique. - Je m'offrirai un bon restaurant, avec les petits plats dans les grands, chez un de ces courageux chefs qui ont continué le service traiteur pendant le confinement : chez Céma Passion à La Louvière ou Au Gré du Vent à Seneffe.- Je mettrai en veilleuse les réseaux sociaux, Zoom et autres Slack.- Je retournerai au marché bio de Roodebeek le samedi matin, et reprendrai mes petites habitudes chez le maraîcher Elemen'terre, j'acheterai de la viande à l'un des pionniers de la boucherie bio, Stéphane Marchand, et je terminerai mon petit tour par les fromages de La Fermière du Méan. - Je reverrai ma filleule.- J'irai prendre un verre en terrasse avec les quatre autres filles de mon Book Club pour préparer la liste de la rentrée.- J'irai manger une entrecôte maturée aux Caves d'Alex, le restaurant de mon vieux pote, le chef Alexandre Cardoso. - Je soutiendrai les bars gay bruxellois en allant jusqu'au bout de la nuit.- Je visiterai l'expo Toutankhamon à Liège-Guillemins avec mes parents à qui ma soeur et moi avons offert des entrées. - Je jardinerai parce que je détestais ça avant mais que j'ai découvert que c'était quand même sympa... grâce aux horticulteurs qui continuent à livrer et travailler courageusement ! - Je ferai une auberge espagnole avec les collègues.- Je sauterai dans le premier train pour Avignon, avec ou sans festival- Je deviendrai bénévole chez Ever'y Cat, une association de protection des chats des rues.- Faire un séjour à Efteling en famille.- Je reprendrai les entraînements de Vovinam Viet Vo Dao avec mon club, ou tout simplement j'airai passer deux heures seul avec un ballon et un panier de basket.- Je ferai une big fête des voisins dans ma rue- Je testerai les pizzas de Piccolo Padrino, un restaurant italien à Woluwe-Saint-Lambert, avec une amie. La margherita pour elle ; la tartufata pour moi.- J'irai à Nausicaa à Boulogne-sur-Mer avec mon fils de 5 ans, fan aujourd'hui des raies. Hier, il était fan des fusées. Demain, il sera fan des vampires.- J'irai à La pousse qui pousse, une pépinière durable à Saint-Gilles.- Je serrerai ma maman dans mes bras, parce que je ne le faisais pas assez souvent et que ça me manque. - Je passerai une après-midi ensoleillée à la terrasse du Bar d'Ixelles, avec mes meilleurs amis.- J'organiserai un énorme pique-nique au parc de Tervuren avec cousins, cousines, enfants...- Je m'offrirai une journée thalasso entre copines à Waer Waters, centre de bien-être, situé à Dilbeek, car ses vastes terrasses et espaces extérieurs aquatiques sont idéaux pour cet été où le grand air est recommandé.- Je récupérerai des plantes qu'une amie a commandées pour moi, chez elle.- J'irai dire bonjour à mon meilleur pote qui habite en Gaume, et dont la fille est ma filleule-Je dormirai à la belle étoile dans la forêt ardennaise- J'inviterai mes parents à venir manger chez moi.- Je referai des soirées entre filles qui ne sont plus virtuelles au resto Comme à la maison à Waterloo.- J'irai manger des sushis au Fuji à Braine l'Alleud, car ce sont les meilleurs et parce qu'en confinement, je n'ai pas osé commander de plats froids.- Je réserverai une nuit dans un hôtel avec spa, même en Belgique, peu importe, l'idée est juste de se détendre en changeant de décor- Retourner aux cours d'aquabike du CastleClub à Wezembeek Oppem.- Je fêterai les 40 ans d'une amie avec toute notre bande de potes tout un week-end en gîte.- Je perdrai ma fille (consentante) dans les rayons du Pêle Mêle d'Ixelles, son magasin préféré, et je regarderai les gens pendant des heures, avant d'aller fureter dans les rayons pour acheter des livres que je n'aurai pas le temps de lire. Comme si rien ne s'était passé. - J'emmènerai ma fille de 2 ans et demi au zoo de Planckendael, histoire qu'elle revoit d'autres animaux que les chats et oiseaux du jardin- Je serrerai dans mes bras tous ceux qui me sont chers.