CHEF AU MIXTO

Parallèlement au restaurant que je viens d'ouvrir à Waterloo, je possède un service traiteur à Dubai. L'expérience que j'avais acquise là-bas m'a fait comprendre à quel point les habitudes de consommation étaient...

Parallèlement au restaurant que je viens d'ouvrir à Waterloo, je possède un service traiteur à Dubai. L'expérience que j'avais acquise là-bas m'a fait comprendre à quel point les habitudes de consommation étaient en train de voler en éclats. Aujourd'hui, il est nécessaire d'être le moins contraignant possible dans ce que l'on propose. Les gens souhaitent expérimenter un maximum de saveurs lorsqu'ils vont au restaurant. Enormément. Je viens du Pays basque, de Saint-Sébastien. Là-bas, il y a une tradition forte de la petite portion, on lui voue un culte. C'est assez difficile à comprendre pour les touristes, mais pour apprécier vraiment la ville, il faut suivre un parcours très précis : aller à tel endroit juste pour les anchois, à tel autre pour le poulpe, à un troisième pour le foie cuit à la plancha... Je possède une liste détaillée que je donne à mes amis lorsqu'ils se rendent sur place. C'est un aspect que je soigne particulièrement, notamment à travers un menu 4 services. Les cocktails permettent de dessiner des harmonies autres que le vin.