Reposant de plain-pied sur un socle marqué par le post-modernisme, le Belge Jacques André se définit comme un " artiste inactif ne sachant rien faire sauf consommer ". Perdu à jamais pour l'entreprise et la rentabilité, il a développé, depuis le début des années 90, une pratique accumulative consistant à collecter des ready-mades qui " interrogent notre relation aux biens matériels et à la propriété ". Le MAC's, à Grand-Hornu, donne à voir ce capital culturel consumériste compilé de manière ultra-esthétique. Fascination des contenants versus vanité des contenus.

Buku-Buku, Jacques André, MAC's, 82, rue Sainte-Louise, à 7301 Grand-Hornu. www.mac-s.be Du 22 octobre au 14 janvier prochain.

M.V.