Juliette Polac, Galerie 7 Fokilidou : 7, rue Fokilidou, quartier de Kolonaki.
...

Juliette Polac, Galerie 7 Fokilidou : 7, rue Fokilidou, quartier de Kolonaki. Margarita Ekklissiarchou.Tél. : + 30 210 92 21 661,Galerie Irodotou, rue Irodotou, quartier de Kolonaki. 7, rue Xanthou, quartier de Kolonaki. Tél. : +30 210 360 09 36 et à Hydra. 3-5, rue Spefsippou, quartier de Kolonaki. Vastdesgin, c/o Interni, 4, rue Iraklitou, quartier de Kolonaki. 58, rue Skoufa, quartier de Kolonaki. 5, rue Roma, quartier de Kolonaki. 4, rue Valaoritou, quartier de Kolonaki. 3 et 7, rue Monis Asteriou, quartier de Plaka. EMST, Fix Building, à l'angle des avenues Kalliroïs et Frantzi. Taxi conseillé : 8, rue Omirou, quartier de Psychico. Tél. : + 30 210 6729 150. 1, rue Koubari, quartier de Kolonaki. Et aussi, à 100 mètres du musée Bénaki : Musée des arts cycladiques, Fondation Goulandris, 4, rue Neofytou Douka, quartier de Kolonaki. Tél. : + 30 210 928 2900 3, rue Andronikou (angle avenue Piréos et Andronikou), quartier de Rouf. Tél. : + 30 210 3422 380. 152, rue Ermou, quartier de Gazi.Tél. : + 30 210 3468 900. Orizontes est accessible en funiculaire à partir de la place Saint-Georges Lycabette, colline Lycavittou.Tél. : + 30 210 7210 701. 2, rue Kleaménous, quartier de Kolonaki. Tél. : + 30 210 7290 711. 46, avenue Vassilissis Sofias. Tél. : + 30 210 7281 000. 50, rue Socratous. Quartier d'Omonia. Tél. : + 30 210 5274 000. 94, rue Hiraklitou. 5, place Dexaménis. Mastic, 1, rue Hiraklitou. Uniquement en pharmacie. 5, rue Pallados. 5, rue Pallados. 36, rue Athinas. 32, rue Athinas. 44, rue Athinas. Dans la rue Eripidou. 10, rue Kotopouli, quartier d'omania. Remerciements à Evangelos Drossos.Leur appartement leur ressemble... et reflète leur style. Découvrez l'antre secret de deux créateurs athéniens talentueux. Elina Lebessi,créatrice de mode Cette jeune créatrice de mode, mère de deux charmants enfants, a entièrement dédié sa dernière collection à la Grèce. Son appartement néoclassique est à l'image de son style, tellement prisé par les " élégantes " de la capitale : légèreté, féminité et sophistication entourent chacun de ses modèles, principalement des robes, pour la plupart créées en séries limitées. Rappelant la fluidité des tuniques de la statuaire antique, Elina Lebessi affectionne les crêpes de soie, les mousselines, les tulles qu'elle brode, sur-teint, superpose et incruste de sequins, de rubans, de bijoux. Pour la décoration comme pour ses collections, elle préfère des cou- leurs tendres, rehaussées d'accents toniques comme le rose vif, l'anis ou le turquoise des talismans traditionnels grecs en verre dont elle parsème les pièces de sa maison et... ses créations. C'est dans le calme du grand bureau bibliothèque empreint de nostalgie et de tradition athénienne que s'élabore l'alchimie de chacune des collections. Manolis Pandelidakis, scénographe Diplômé de Sciences politiques et de l'Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris, Manolis Pandelidakis est l'un des plus talentueux scénographes de la scène grecque contemporaine. Son regard noir, son sourire complice et moqueur expriment dès le premier contact la force, le romantisme et l'humour du caractère hellénique. Son lieu de vie et de travail reflète sa personnalité, son goût immodéré du spectacle. Installé dans une ancienne manufacture de meubles, le vaste bureau/salon est la scène centrale de la maison. Fasciné par l'esthétique utilitaire et la poésie des machines, Manolis transcende la mémoire industrielle des lieux en créant des meubles et des objets surdimentionnés qui accentuent l'illusion spectaculaire de l'espace. Telles les coulisses d'un théâtre du temps, sur les murs patinés s'agrippent d'anciens voltmètres, des horloges géantes, des réseaux labyrinthiques de tuyaux qui ne mènent nulle part. Une telle démesure offre pourtant une large place à la dimension humaine, l'hospitalité du génie des lieux est là pour nous en convaincre. Or, argent, terre ou coquillages et aussi soie, mousseline, tulle accèdent à une sophistication essentielle pour ces créatrices inspirées par la Méditerranée. Juliette Polac (bijoux d'art) La grâce entoure cette jeune femme française installée depuis plus de vingt ans en Grèce. Formée dans l'atelier de bijoux de Gilles Royaux à Paris, sa présence dans les plus prestigieux magasins du monde (Barneys à New York, Naïla de Monbrison à Paris, Corso Como à Milan) est le juste hommage rendu à son talent et son élégance. L'âme grecque est devenue pour Juliette une seconde nature. L'art, l'histoire, l'époque classique ou contemporaine sont pour elle une source continuelle d'émotions. De la distance entre ses origines parisiennes et son amour pour la culture hellénique naît un travail où passé et présent, ici et ailleurs, se juxtaposent à l'image de l'or et de l'argent qu'elle affectionne tout particulièrement de mélanger. Margarita Ekklissiarchou (céramique) Dans son atelier du charmant quartier de Mets autour du premier cimetière d'Athènes (à visiter pour sa sculpture du xixe siècle), Margarita crée des céramiques aux formes simples influencées par la préhistoire, la nature. La céramique est une institution en Grèce et celles de Margarita font partie des plus intéressantes propositions contemporaines en ce domaine. Sans emphase ni décor, les pièces sont à l'image de leur créatrice : discrète, élégante et chargée d'une force naturelle qui sait transcender le temps. Elena Votsi (bijoux contemporains) Dans sa boutique très actuelle du quartier de Kolonaki, Elena Votsi réinvente la tradition séculaire de l'art du bijou. Diplôme du Royal College of Art de Londres, honorée par de nombreux prix, elle a collaboré avec la maison Gucci, expose dans les plus prestigieuses capitales du monde et réalise des bijoux pour les plus grands musées grecs. Son travail mélange avec un exceptionnel talent les matières les plus sophistiquées aux éléments les plus bruts. Coquillage, cristaux, pierres semi-précieuses géantes sont sertis d'or, de platine et confèrent à chaque création une dimension sculpturale. Elle résume sa philosophie d'une phrase : " La bague est un bijou qui éclaire le visage ". Au pied de la colline du Lybacette, le quartier chic de Kolonaki révèle une mosaïque de boutiques ou de galeries dédiées à l'art de vivre et à la maison. Yiannis Deloudis Cette jolie boutique de design près de la charmante place Dexameni dans le quartier de Kolonaki distribue principalement les grandes marques de design européen. Les aménagements intérieurs de la boutique changent régulièrement et prouvent astucieusement qu'il ne faut pas obligatoirement un appartement de 300 m2 pour recréer un lieu de vie chaleureux et contemporain. Vastdesign Vassilis et Stathis Petropoulos font figure de pionniers. Ces deux jeunes frères ont créé leur société en février 2001. Leur travail présenté au dernier " 100 % Design " de Londres (et à Maison & Objet en 2004) montre leur désir de s'ouvrir à l'Europe. Consultants, ils contribuent à orienter l'image et la communication de grandes firmes grecques. Melissa Edition C'est un trésor ! Depuis plus de 50 ans, Georgus Ragia puis sa fille Annie ont systématiquement répertorié, photographié et publié les différents types d'architecture du monde hellénique. Les collections se sont enrichies de publications sur la peinture, l'art décoratif, la civilisation méditerranéenne. Design Roma 5 Distributeur des produits de design finlandais Marrimekko, Design Roma 5 présente également ses propres créations au 5 de la rue Roma, dans le quartier de Kolonaki. Mélange de traditions et de modernité, l'art populaire y est revisité, tel ce tabouret en bois de châtaignier du mont Athos. Vous y trouverez aussi du textile, de la céramique, du verre... ADC Céramique Depuis plus de 35 ans, Helleni Vernadaki, d'origine crétoise, distribue dans sa boutique ses créations. Le noir et le blanc dominent l'ensemble d'une £uvre marquée par des formes sculpturales qui s'animent parfois de motifs plus picturaux. L'abstraction est en ligne directe avec les grands peintres grecs de la seconde moitié du xxe siècle. Kolonaki, rue Athinas, Monastiraki, Psiri, Gazi... Un nouvel axe culturel pour la capitale. Rencontre avec des galeries souvent dissimulées derrière leurs façades néoclassiques. Collection Frissiras Une jolie collection de peintures du xxe siècle dans une maison néoclassique restaurée. EMST (Musée national d'art moderne) Les Athéniens l'appellent " Fix " en souvenir du nom de la marque de bière produite dans cette ancienne brasserie. Derrière les grandes affiches publicitaires qui tapissent un bâtiment à demi en ruine, se cache le musée d'Art contemporain d'Athènes. Une politique culturelle brillante programme les plus talentueux artistes contemporains mondiaux. Galerie Deste Le plus grand collectionneur de Jeff Koons au monde présente une sélection d'artistes contemporains. Le restaurant bar Cosmos au rez-de-chaussée propose une halte agréable. Musée Bénaki Pour découvrir 4 000 ans d'art et d'histoire, le musée Bénaki vous accueille dans un vaste hôtel particulier néoclassique récemment restauré. La beauté des lieux rivalise avec la richesse et la qualité des collections. Une halte s'impose au restaurant terrasse du quatrième étage avec sa vue panoramique sur les jardins du palais royal. A ne pas manquer Le Festival hellénique organise chaque année deux événements culturels majeurs. Le Festival d'Athènes, qui se tient chaque année entre juin et septembre dans le théâtre d'Hérode de l'Acropole, est une référence en Grèce, et rassemble les plus prestigieux chanteurs, musiciens et danseurs grecs et internationaux pour un programme d'opéra, de ballets, de récitals et de théâtre : Maria Callas ou Leonard Bernstein y ont ainsi participé. Le Festival d'Epidaure a lieu entre juillet et août dans l'ancien théâtre, où se rejouent les grandes tragédies grecques classiques. Une visite s'impose à Gazi, un quartier en pleine ébullition. A découvrir dans les nouveaux restaurants, des vins dont la culture remonte à l'autorisation d'importation de cépages étrangers, il y a plus de dix ans. Aristera/Dexia Caché derrière l'austère façade d'un ancien entrepôt, ce restaurant scénographique propose depuis plus de cinq ans un choix de plats où la tradition revisitée exhale toutes les saveurs des côtes méditerranéennes. Conseillés : poulpe cuit avec sauce vinaigrette à l'ouzo, sardines farcies au fenouil, parmesan, pesto de roquette et câpres, pasta aux cigales de mer avec " feta ", tarte fine au fenouil et glace à l'anis étoilé. Vins au pichet pour l'été : Lagothi du domaine Antonopoulos (blanc), Mantineisa du domaine Tselepos (blanc), Aghiorghitiko de Nemea (rouge frais). Interni Cet endroit spectaculaire créé par la talentueuse architecte designer italienne Paola Navonne est un must de la capitale. Malheureusement fermé durant les mois d'été, vous retrouverez son jumeau cycladique dans l'île de Mykonos pour la période estivale. Le jeune chef Rudolf van Nunen invente une cuisine-fusion en puisant dans le répertoire du monde méditerranéen. Orizontes Perchée sur la colline du Lycabette, cette halte gastronomique vous offrira la plus belle vue sur Athènes. Dans une ambiance très " classique chic " feutrée, le chef vous propose l'une des meilleures cartes de la capitale. La cuisine de la mer (bar en croûte de sel, carpaccio de homard, lotte au safran d'Epire) rivalise avec la qualité des desserts. Les prix sont à la hauteur de la situation. A côté, le bar-terrasse très simple et sympathique vous offre une vue encore plus exceptionnelle. Vous y consommerez de très bons desserts, une visite s'impose. Frame Un nouveau lounge restaurant au c£ur du quartier de Kolonaki. Dans une ambiance " seventies " revisitée, savourez une cuisine light et joyeuse : tartare de tomates aux épinards frais, filet de bar mariné à l'huile d'olive, mille-feuille aux fruits frais. Côté vin : Château juliat 2000, Domaine Kosta Lazaridi (cépage merlot). Ktima Yérovassiliou 2001, cépage Malagouzia et Asyrtiko. Hôtel Hilton Nouvellement restauré, il a su renaître avec toute l'élégance et le luxe qui convient à un hôtel de cette catégorie. Des £uvres contemporaines ponctuent l'espace du grand hall tandis que l'olivier spectaculaire du jardin témoigne de l'authenticité des lieux. L'hôtel propose cinq restaurants et un bar lounge panoramique très agréable, le Galaxy. Hôtel Alassia Un vrai coup de c£ur pour cet hôtel récemment ouvert qui offre à des prix tout à fait raisonnables pour une capitale européenne, le luxe contemporain d'un lieu serein et harmonieusement décoré. A partir de 100 euros la nuit, il est une réelle alternative par rapport à une hôtellerie athénienne trop souvent chère et de mauvaise qualité. Un choix d'articles contemporains ou traditionnels qui offre aussi l'occasion de découvrir des lieux et des boutiques de charme au hasard des rues. Quartier de Kolonaki Retrouvez les meilleurs vins grecs à la boutique Oeno Pnevmata. Huile d'olive biologique et produits traditionnels crétois de qualité chez Kritida. Produits de soins pour le corps " Mastic " : cette nouvelle société crée et distribue des produits de soins naturels à base de mastic, une résine de pin unique qui se récolte sur l'île de Chios. Koros : déjà implantés en Europe, ces produits naturels pour le corps offrent une large gamme de produits de soins et de bien-être à base de plantes. Quartier du marché central et de la rue Athinas Vous y trouverez les articles en fer-blanc, les lanternes, les plateaux grecs traditionnels. Couverts traditionnels en aluminium, articles en fer-blanc : boutique en sous-sol. Tasses en porcelaine blanche traditionnelle : boutique en sous-sol. Casquettes en ficelle de papier tressé. Bougies traditionnelles en cire brune. Boutique de café et d'articles pour le café traditionnel. Boutiques d'herboristerie et d'épices. Quartier d'Omonia Yogourt et miel. L'une des meilleures adresses pour déguster sur place ou acheter les célèbres yogourts au lait de brebis et au miel. On craquera également pour les gâteaux de semoule, gâteaux de riz et pâtisseries traditionnelles. François Bernard