San Rafael Swell, désert de l'Utah. Une femme en scaphandre spatial, une astronaute en condition dans sa combinaison virginale toise le paysage étrangement semblable à celui de la planète Mars. Hors cadre, derrière l'objectif, Vincent Fournier, qui la dirige dans l'espace, au talkie-walkie, comme le ferait un metteur en scène rigoureux. L'artiste français ne sait pas encore qu'il s'est inscrit dans le temps, que son odyssée photographique va durer dix ans. On est en 2008, elle a débuté l'année d'avant, à Ha...