Lancé en 2016, le premier projet Refugees for Refugees avait réuni dix musiciens, de Syrie, d'Irak, du Pakistan, d'Afghanistan et du Tibet, tous arrivés en Belgique en tant que réfugiés, pour aboutir à la création d' Amerli, élu album de l'année par le TransGlobal Music Chart, et à une tournée triomphale. Deux ans plus tard, le groupe se retrouve, toujours mû par l'envie de " repousser plus loin les frontières musicales " et nous convie à un voyage le long de la route de la soie. Avec ce second disque, les Refugees for Refugees expriment leur besoin de " réinventer leur chemin après un déracinement ", et nous proposent un grand moment de partage et de musique oecuménique. Leur campagne de crowdfunding financée avec succès, ils s'apprêtent à reprendre la route et, après la soirée de lancement de l'album à l'AB, à Bruxelles, le 16 février prochain, tourneront en Flandre et en Wallonie (à Liège, Ath, Comines, Viroinval et Louvain-la-Neuve), selon les premières dates annoncées - mais d'autres suivront bientôt, on prend les paris.