Le niksen, c'est quoi ? Rappel linguistique : niks en néerlandais, c'est " rien ". Le niksen est donc la faculté de ne rien faire et les bénéfices qui en découlent.
...

Le niksen, c'est quoi ? Rappel linguistique : niks en néerlandais, c'est " rien ". Le niksen est donc la faculté de ne rien faire et les bénéfices qui en découlent. Pourquoi on en parle ? Parce qu'Olga Mecking, journaliste née en Pologne et vivant aux Pays-Bas, vient de publier Le livre du niksen, chez First, et que 250 pages consacrées au fait de ne rien faire, forcément ça nous a interpellés. On suit le manuel ? On avait eu le hygge, le lagom, la quête de l'ikigai... Du coup, est-ce qu'un nouveau concept venu d'ailleurs va changer notre vie ? Olga Mecking marque des points dans l'importation de bonheur en concédant que peu de Néerlandais sont vraiment conscients de " faire du niksen " et en rappelant que du shabbat à la siesta, cette quête du rien est aussi universelle que délaissée. Comme on ne se souvient pas bien de la dernière fois où on n'a rien fait (du vrai " rien " ; pas de Netflix and chill, de scroll insta ou de méditation), il peut être utile de se pencher sur notre capacité d'oisiveté. Comment on s'y met? Le smartphone, si vite attrapé à chaque temps mort, est l'ennemi du niksen. Pour commencer, remplacez-le par un carnet où noter les pensées parasites.