D'ordinaire, ce sont plutôt les lieux ou les matières premières qui servent d'inspiration aux parfumeurs. Une fois n'est pas coutume, c'est la personnalité d'une légen...

D'ordinaire, ce sont plutôt les lieux ou les matières premières qui servent d'inspiration aux parfumeurs. Une fois n'est pas coutume, c'est la personnalité d'une légende du Bauhaus qui est à l'origine de cette nouvelle création Aesop. Comme le nom, R?zu, le laisse deviner, Barnabé Fillion a convoqué en tête des effluves de rose, se référant ainsi à la fleur créée au Japon en l'honneur de Charlotte Perriand, qui y passa une partie de sa vie. On y retrouve aussi les accents vivifiants du shiso, le basilic japonais. Pour imaginer ce sillage à la fois tendre et tenace, le jeune nez a passé du temps dans le loft parisien de l'architecte française, il a aussi accompagné sa fille Pernette et son mari, le photographe Jacques Barsac, au pays du Soleil levant. Un parfum à la fois poudré et boisé qui séduira les hommes comme les femmes.