Quand il s'agit de mettre en avant son histoire et sa culture, le Qatar ne lésine pas sur les moyens. Le 28 mars prochain sera en effet inauguré, à Doha, son nouveau musée national, érigé autour d'un ancien palais restauré. Ce monument de 40 000 m2, composé d'une séri...

Quand il s'agit de mettre en avant son histoire et sa culture, le Qatar ne lésine pas sur les moyens. Le 28 mars prochain sera en effet inauguré, à Doha, son nouveau musée national, érigé autour d'un ancien palais restauré. Ce monument de 40 000 m2, composé d'une série de disques incurvés, enchevêtrés les uns dans les autres pour créer de vertigineux porte-à-faux, proposera une scénographie de 2,7 km de longueur ! Une réalisation complètement hors normes qui est l'oeuvre de Jean Nouvel, déjà auteur du non moins impressionnant Louvre Abu Dhabi. " Le Qatar a des liens profonds avec le désert, sa flore et sa faune, ses populations nomades et ses longues traditions, explique le concepteur. Pour refléter toutes ces dimensions, j'avais besoin d'un élément symbolique. C'est ainsi que j'ai pensé à la rose des sables, une sorte d'architecture miniature émergeant du sol et constituée de cristaux formés par l'évaporation de l'eau sous l'action du vent. " A l'intérieur, les visiteurs découvriront de multiples pièces racontant le passé de cette nation et le savoir-faire de ses habitants, mais également des créations artistiques contemporaines, commandées spécialement pour le lieu, comme les 114 sculptures-fontaines du Français Jean-Michel Othoniel qui orneront les jardins. Le coût de ce projet pharaonique ? Les paris sont ouverts...