" Tu dirais un morceau de boudin aux raisins ", " La pétasse (...) elle va finir dans la Meuse ". Non Alain, mon gros chaton, mais toi tu vas finir en taule. Il y a quelque jours, en appel, un entrepreneur " au sang chaud " me dit la presse (alors que j'aurais plutôt diagnostiqué du Canard WC à la place du cerveau) a pris 10 mois de prison ferme pour avoir harcelé, insulté, diffamé - et ce pendant trois longues années ...

" Tu dirais un morceau de boudin aux raisins ", " La pétasse (...) elle va finir dans la Meuse ". Non Alain, mon gros chaton, mais toi tu vas finir en taule. Il y a quelque jours, en appel, un entrepreneur " au sang chaud " me dit la presse (alors que j'aurais plutôt diagnostiqué du Canard WC à la place du cerveau) a pris 10 mois de prison ferme pour avoir harcelé, insulté, diffamé - et ce pendant trois longues années - l'échevine de l'urbanisme de son patelin. L'impudente lui avait refusé un permis. Ce que lui avait fait cette députée bruxelloise, en 2015, je ne sais pas. Mais pour avoir écrit entre autres " Comment cette salope qui fait vacciner son sale petit fils turc chez nous n'a pas encore été abattue ? ", il avait été condamné à 6 mois dont 15 jours fermes. Alain n'apprend pas de ses erreurs. Ne soyez pas comme Alain. Et comme tous les autres. " Quand j'étais petit on appelait ça des pédés ", explique Jean-Michel, sur Facebook, sous un article sur la Pride. " Maintenant un Noir est un black, un Tchouk est une personne issue de l'immigration. " Jean-Mi est fan de flippers et aussi, visiblement, d'insultes. Jérôme renomme la coprésidente du parti Ecolo " Khattabite ". Elio Di Rupo se reçoit quotidiennement des tombereaux d'injures homophobes. Moi-même, et nombre de mes consoeurs, nous fadons notre petit lot d'attaques quasi quotidiennes. J'en ai partagé certaines avec vous (plaisir d'offrir, ne me remerciez pas). C'est tellement bête que ça ne devrait pas être rapporté. D'ailleurs pourquoi je passe mon temps à traîner mes sandales dans les fonds d'égout des Internets ? A quoi ça sert de relayer les rototos des gens ? Parce que la Toile, c'est la vraie vie, quoi qu'on en dise. Ces horreurs émanent de vraies personnes, avec des vrais doigts qui écrivent ces vraies idées qui existent réellement dans leur cerveau. La justice est enfin en train de prendre la mesure de ce phénomène. Le vent est en train de tourner. Et ceux qui vomissent des offenses à longueur de clavier devraient faire attention à ne pas se trouver face à lui, au risque de salir leurs mocassins à glands.