1. LA MAROTTE

A l'écart de la foule de la place aux Foires, à Durbuy, prenons le temps de sillonner la rue Eloy, que les commerçants locaux souhaitent redynamiser. On passe la porte de La Marotte notamment, qui propose trois boutiques réunies au sein d'un seul concept. Le premier espace, fondé il y a dix-sept ans, est dédié à la brocante, avec des trésors des années 50 à 70 (lampes, cruches, verres, ustensiles de cuisine, plaques émaillées, nappes, gadgets...) Une boutique à laquelle viennent s'ajouter un magasin de bonbons (les cuberdons sont à tomber) et un petit café. On peut y dégoter les produits Café Liégeois. Au centre de la bâtisse en vieilles pierres, une terrasse ensoleillée. " L'idée est qu'on puisse circuler dans l'ensemble des espaces, une tasse à la main par exemple ", note Carine Tihon.
...

A l'écart de la foule de la place aux Foires, à Durbuy, prenons le temps de sillonner la rue Eloy, que les commerçants locaux souhaitent redynamiser. On passe la porte de La Marotte notamment, qui propose trois boutiques réunies au sein d'un seul concept. Le premier espace, fondé il y a dix-sept ans, est dédié à la brocante, avec des trésors des années 50 à 70 (lampes, cruches, verres, ustensiles de cuisine, plaques émaillées, nappes, gadgets...) Une boutique à laquelle viennent s'ajouter un magasin de bonbons (les cuberdons sont à tomber) et un petit café. On peut y dégoter les produits Café Liégeois. Au centre de la bâtisse en vieilles pierres, une terrasse ensoleillée. " L'idée est qu'on puisse circuler dans l'ensemble des espaces, une tasse à la main par exemple ", note Carine Tihon. 15, rue Eloy, à 6940 Durbuy.Vous n'aurez pleinement visité la région qu'après avoir réalisé l'incontournable descente de la Semois en kayak. On se laisse glisser sur un parcours le long de superbes paysages naturels. Ici, on propose d'arriver à Lacuisine ou à Chassepierre, voire plus loin selon l'humeur (et la forme). En famille, entre amis, aucune expérience n'est requise. Evitez en revanche de choisir un jour de pluie, tout comme les périodes trop sèches. Kayaks et Canoës Le Batifol, 1B, pont St Nicolas, à 6810 Chiny-sur-Semois. Tél. : 0476 27 54 75. www.kayaklebatifol.be Le village du livre fête cette année son 30e anniversaire. C'est en effet en 1984 que fut organisé pour la première fois ce grand marché consacré aux bouquins rares et d'occasion. Aujourd'hui, le hameau perché compte une vingtaine de bouquineries et de nombreux artisans (dorure, reliure, gravure). Pour la nuit du livre - qui a eu lieu ce 2 août -, il faudra attendre l'année prochaine, mais ne pas hésiter à passer la porte des marchands en dehors de cet événement, ils vous accueillent avec plaisir. Bon à savoir : la maison du tourisme propose une liste des artisans sur son site. Maison du tourisme du Pays de la Haute Lesse, 60, place de l'Esro, à 6890 Redu. www.redu-villagedulivre.beIci aussi, on mise sur la consommation responsable. Dans cette jolie boutique toute neuve, à Marche, les produits sont fabriqués en Europe ou dans des conditions socialement justes. Décoration, bijoux, papeterie, vaisselle... De chouettes idées cadeaux dans un univers graphique et coloré. Coup de coeur pour les lampes et coussins de Mademoiselle Dimanche. 18, rue du Commerce, à 6900 Marche- en-Famenne. www.monnounyvert.comPendant l'été, Marche accueille, un vendredi sur deux, un marché du terroir et de l'artisanat dans le centre-ville. Légumes bio, miel, fromages, salaisons, bières... Les exposants partagent leur passion ! Place du Roi Albert Ier, à 6900 Marche-en-Famenne. Cet établissement convivial et accueillant de Marche est dédié aux produits locaux, bio pour la plupart et issus du commerce équitable. Le petit resto propose un plat du jour, des quiches, des crêpes au sarrasin et des salades fraîches pour le midi. Dans le coin épicerie, les produits belges et fair-trade nous mettent l'eau à la bouche. 1, rue Saint-Laurent, à 6900 Marche-en-Famenne. Tél. : 084 31 13 09.Marcher en famille, une super idée dans la région... Mais pour éviter les parcours trop longs et trop difficiles, la maison du tourisme du Pays d'Ourthe et Aisne a sélectionné douze balades idéales lorsqu'on se promène avec des enfants. Des circuits de 3 à 8 km, plats ou vallonnés, en forêt ou le long d'un cours d'eau... Chacun y trouvera de quoi satisfaire ses envies de vagabonder en pleine nature. Disponible dans tous les offices du tourisme de la région. Tél. : 086 21 35 00. www.ourthe-et-aisne.be" Folles Bestioles et Drôles de Bricoles ", voici le thème du 41e festival des arts de la rue de Chassepierre. Cette année sera placée sous le signe de la nouveauté, avec de nombreuses créations originales et des compagnies venues de Belgique, France, Suisse, Pays-Bas, Allemagne, Espagne ou Grande-Bretagne. Toujours dans une ambiance festive et bon enfant. A 6824 Chassepierre. Tél. : 061 31 45 68. www.chassepierre.be Ces 23 et 24 août. A Waha, petit village près de Marche, une chapelle de style roman mosan, datant de 1050, vaut réellement le détour. Jean-Michel Folon a en effet été chargé de réaliser ses vitraux, posés en 2004. L'artiste belge s'est inspiré de la vie de saint Etienne, qu'il a interprétée de manière très poétique. L'ambiance qui se dégage dans l'édifice est tout simplement magique, surtout lorsque le soleil pointe le bout de son nez. Place de l'Eglise, à 6900 Waha.Bienvenue au paradis du chocolat, un ingrédient qu'Edouard Bechoux décline de mille et une façons, à Florenville. Pralines, gâteaux, pièces montées, macarons, chocolats chauds, pâtes à tartiner, glaces et sorbets réalisés de façon artisanale... Il y en a pour tous les goûts ! Le classique de la maison ? Un dessert à base de mousse au chocolat fondant, gingembre, biscuit et génoise tout chocolat. A noter que les aficionados ont même la possibilité de suivre un atelier le samedi matin, pour tout apprendre sur ce produit et la manière de le déguster. 36, place Albert 1er, à 6820 Florenville. www.leschocolatsdedouard.comLe scénariste et dessinateur de bandes dessinées Jean-Claude Servais est amoureux de la Gaume (lire par ailleurs). Cette région, il la connaît par coeur, puisqu'il l'habite et la sillonne depuis de nombreuses années. On retrouve dans ses histoires de nombreux paysages, points de vue, monuments ou bâtisses qui lui servent de décor. Le Parcours Servais, entre Florenville et Jamoigne (lieu de résidence de l'artiste), permet de découvrir cette campagne qui l'a tant inspiré. Jalonnant la balade, des fresques reprenant les personnages emblématiques, une statue de Tendre Violette ou encore des panneaux sur les oiseaux. En scannant un QR code, on est renvoyé vers des anecdotes et des animations sur le travail de Servais. Au Centre d'Interprétation du Paysage de la Lorraine gaumaise, à Florenville, on peut également découvrir une exposition de ses dessins. www.parcours-servais.be Centre d'Interprétation, 1, esplanade du Panorama, à 6820 Florenville. Tél. : 061 31 12 29.Les magnifiques paysages qui entourent le village de Redu, en Haute Lesse, invitent indéniablement à la promenade. On les découvre à pied, mais pourquoi pas également à cheval, puisque la province de Luxembourg offre aux cavaliers des centaines de sentiers propices à la randonnée équestre. Le Relais de la Lesse, entre autres, propose des excursions en groupes à la découverte de la nature, avec des montures s'adaptant au niveau de chacun. La Fédération touristique du Luxembourg belge dispose aussi d'une brochure et d'un site Internet dédiés à ce tourisme sur pattes. Fédération touristique du Luxembourg belge, 15, rue de l'Eglise, à 6980 La Roche-en-Ardenne. Tél. : 084 22 09 49. http://horse.ftlb.be Relais de la Lesse, 107a, rue Falloise, à 6921 Chanly. Tél. : 0477 24 14 08. www.lerelaisdelalesse.beL'abbaye d'Orval a été fondée en 1070. Détruite lors de la Révolution française, elle renaît à partir de 1926, époque où elle est reconstruite dans un style mêlant inspiration romane et Art déco. La truite et l'anneau d'or, emblèmes du lieu, proviennent d'une légende selon laquelle la suzeraine Mathilde de Toscane, au début du XIe siècle, aurait perdu son alliance dans la source. Une truite aurait jailli de l'eau pour la lui rendre. La fontaine Mathilde est aujourd'hui à découvrir lors de la visite des ruines, chargées d'authenticité. L'unique bâtiment subsistant de l'ancienne abbaye a été restauré en 2011 et présente aujourd'hui une exposition sur la fabrication de la bière d'Orval. La brasserie, en revanche, n'est accessible aux fans que lors des journées portes ouvertes organisées en septembre. Mais l'événement est déjà complet pour cette saison. Les amateurs de cette bière trappiste exceptionnelle pourront se consoler dans le restaurant A l'Ange Gardien, qui sert en exclusivité l'Orval vert à la pression. Un must. A 6823 Villers-devant-Orval. Tél. : 061 31 10 60. www.orval.be Ce site de 150 hectares en bordure de la Famenne est entièrement dédié à la protection de la nature. On se promène dans son parc superbement entretenu, son bois touffu et ses prairies fleuries. De nombreuses espèces végétales et animales y ont été recensées, dont des orchidées, de plus en plus rares en Wallonie, des papillons, des oiseaux, des mammifères, des reptiles et des batraciens protégés par le programme européen Natura 2000. Une expo raconte la faune et la flore locales. 58, Tour, à 6941 Heyd. www.hottemme.be Passionnés par le tabac de la Semois, c'est à Corbion, un petit village près de Bouillon, que Vincent et Gaëtane Manil ont établi leur atelier et musée, grâce auxquels ils partagent leur savoir. Leur tabac est fabriqué de façon entièrement traditionnelle et artisanale. On y découvre les origines lointaines de la substance, puis l'épopée du Semois, avec la transformation de la plante en de multiples étapes et au rythme des machines datant de 1900, toujours en activité. Musée Tabac Semois, 10, rue du Tambour, à 6838 Corbion. Tél. : 061 46 81 29. www.tabac-semois.comTous les dimanches midi, à Virton, c'est l'Apérokiosque. On y vient pour discuter autour d'une table haute et écouter de la bonne musique. Orval, pâté gaumais et fromages sont au rendez-vous. Grand Rue, à 6760 Virton. Tél. : 063 57 61 40. A partir de Voici une petite adresse de Neufchâteau qui souhaite renouer avec le commerce de proximité en proposant une large gamme de produits bio et locaux : légumes, fromages à la découpe et produits laitiers, pains, biscuits, confitures, miel, plus de trente variétés de bières locales et notamment un vin de Torgny, au sud de la province. On y trouve aussi un rayon soins du corps et un autre pour l'entretien de la maison. 13, rue Lucien Burnotte, à 6840 Neufchâteau. La ferme du Bijou de Marie-Christine Ansay est passée au bio en 1997, bien avant la mode du durable et des circuits courts. Elle produit des fromages de vache au lait cru aromatisés aux fines herbes, aux orties, à la moutarde ou au cumin... Depuis 2001, l'établissement accueille un marché fermier qui propose légumes, pains et fromages de petits producteurs. 18, rue Notre-Dame, à 6880 Orgeo. Tél. : 061 41 16 30. Le samedi de 16 à 19 heures. L'événement est reconnu dans toute la Belgique, avec une programmation faite tant de vraies stars que de découvertes enthousiasmantes. Michel Jonasz, Enrico Pieranunzi, Steve Houben, Francesco Bearzatti, Majid Bekkas, Manu Hermia... La trentième édition du Gaume Jazz Festival sera l'occasion d'écouter plus de 20 groupes, avec 130 musiciens de 18 nationalités différentes. Jazz pur (swing, be-bop) et musiques plus métissées (funk, électro, blues, fanfares...) se partagent les cinq scènes du centre culturel de Rossignol- Tintigny et du parc du château. En parallèle, la manifestation accueille des stages dédiés à ce genre musical pour les ados/adultes et pour les enfants. Gaume Jazz Festival, rue de Marbehan, à 6730 Rossignol. www.gaume-jazz.com Envie de vous relaxer ? La Bergerie de Chênes, gîte de charme, propose des escapades " wellness ". Massages, bien-être du corps, traitements des mains et des pieds ou soins visage, tout ce qu'il faut pour retrouver le calme et la sérénité. Bergerie des Chênes, 5, Habaru, à 6860 Assenois. Tél. : 063 44 62 02. www.labergeriedeschenes.comPAR MARIE DOSQUET / PHOTOS : WOUTER VAN VAERENBERGH