En un merveilleux dos à dos, deux silhouettes sculpturales, détournées par des protubérances volontaires, ont trouvé place dans l'atelier parisien d'Antoine Bourde...