Lancée en 1931, la Reverso de Jaeger-LeCoultre a marqué l'apogée du mouvement Art déco, grâce à son boîtier rectangulaire et ses rainures iconiques. Ce qui rend cette montre unique, c'est qu'elle peut être remontée sans l'ôter du poignet. En prime, ...

Lancée en 1931, la Reverso de Jaeger-LeCoultre a marqué l'apogée du mouvement Art déco, grâce à son boîtier rectangulaire et ses rainures iconiques. Ce qui rend cette montre unique, c'est qu'elle peut être remontée sans l'ôter du poignet. En prime, le boîtier repose sur une coque, sur laquelle les faces avant et arrière peuvent être interchangées. A l'origine, le design fut imaginé pour les joueurs de polo britanniques. Ce procédé leur permettait d'éviter d'abîmer verre et cadran lors des matchs. Mais la Reverso, désormais disponible dès 4 400 euros, a vite évolué. Ainsi, le fond du boîtier qui, sur les premiers modèles, n'était qu'une pièce d'acier vierge, a rapidement été décoré de gravures, d'émail et de pierres précieuses. Sans oublier les logos de clubs, visages d'êtres chers, reproductions d'oeuvres d'art ou paysages miniatures: des possibilités infinies. De nombreux exemples de cette personnalisation avant la lettre, et des complications mécaniques qu'elle implique, se retrouvent dans le livre anniversaire publié chez Assouline. Textes et images d'archives vous plongent dans l'esprit novateur de l'époque. Du rêve, à feuilleter sans regarder l'heure.