Qui ?

Bâtiment néoclassique du xviiie siècle, le château de Seneffe abrite le musée de l'orfèvrerie de la Communauté française. Cerné d'un parc, d'une orangerie et d'un théâtre, il fait la fierté du Hainaut.
...

Bâtiment néoclassique du xviiie siècle, le château de Seneffe abrite le musée de l'orfèvrerie de la Communauté française. Cerné d'un parc, d'une orangerie et d'un théâtre, il fait la fierté du Hainaut. A l'occasion de la nouvelle saison d'été, le domaine propose une double exposition qui vaut le détour. Dans les faits, cela donne un parcours en plein air sur lequel sont intervenus huit artistes belges. Le pitch ? Se servir des différents plans d'eau comme substrat d'une oeuvre... L'esprit du land art n'est pas loin. A ces propositions outdoor, répond un accrochage qui s'interroge sur la notion de curiosité à l'époque des Lumières. On retient surtout l'extérieur, où le commissaire Baudouin Oosterlynck a réuni des artistes de grande pertinence. C'est le cas d'Isabelle Copet (photo), qui opère une intéressante déterritorialisation-reterritorialisation, notamment d'un motif de feuille d'acanthe en provenance des stucs du plafonnier du château. Nouvelle destination ? Les bassins du Jardin des 3 terrasses. Une fascinante variation sur le flottement. Pour la cohérence du propos. C'est particulièrement flagrant quand on se penche sur la proposition de Florian Kiniques, qui poursuit ici ses investigations personnelles sur la question de l'absence. Ceci à travers un dispositif questionnant la disparition de deux bustes qui laissent une flagrante béance au coeur de deux des niches circulaires du théâtre. Le tout pour une oeuvre, comme toujours, de grande subtilité et répartie en trois fragments : un poème visuel inscrit au sein des deux oculi en question, une longue-vue permettant de le lire, ainsi qu'une coloration particulière apportée à l'eau du bassin. La curiosité au xviiie siècle et Parcours d'eau, Domaine du château de Seneffe, 7, rue Lucien Plasman, à 7180 Seneffe. www.chateaudeseneffe.be Jusqu'au 12 novembre prochain (13 mai 2018 pour La curiosité au xviiie siècle). M.V.