Se désinfecter les mains et par corollaire en prendre soin à l'aide d'une bonne crème hydratante est devenu " le " réflexe beauté de l'année 2020. Avec Ukiyo, la nouvelle marque qu'elle vient tout juste de lancer, la créatrice belge de bijoux Lau...

Se désinfecter les mains et par corollaire en prendre soin à l'aide d'une bonne crème hydratante est devenu " le " réflexe beauté de l'année 2020. Avec Ukiyo, la nouvelle marque qu'elle vient tout juste de lancer, la créatrice belge de bijoux Laurence Delvallez tente d'apporter un peu de glamour et de plaisir à ces gestes barrière désormais automatiques. En textures gel ou spray, les formules désinfectantes, disponibles aussi en formats mini, faciles à glisser dans un sac à main, contiennent, comme exigé, 80% d'alcool mais aussi des huiles essentielles choisies pour leurs vertus apaisantes et naturellement parfumantes. Des notes tantôt plus vertes ou plus acidulées développées pour les lignes Homme et Femme. " Je tenais aussi à ce que les emballages soient élégants afin de limiter le côté anxiogène qui peut se dégager des produits que l'on retrouve dans les hôpitaux ", plaide Laurence Delvallez. La jeune femme, qui déjà dans le salon de coiffure tenu par sa maman se passionnait pour les soins pour les mains, a également développé une huile et une crème hydratante dans lesquelles elle a intégré de l'huile d'olive riche en vitamines A et E tirée des oliviers qui entourent sa maison en Espagne.