1--L'histoire à la machine

Et s'il suffisait de mirer à travers le hublot des machines à laver pour en apprendre énormément sur nous-mêmes, nos sociétés genrées ou notre rapport à l'environnement? A travers une histoire de la lessive, la Fonderie, à Molenbeek, nous narre l'épopée domestique et industrielle tout en éclairant un tas de questions sociétales. Passées, présentes et à venir. De l'inégale division des tâches (selon les statistiques, la lessive demeure une activité majoritairement féminine) aux exigences de santé et d...

Et s'il suffisait de mirer à travers le hublot des machines à laver pour en apprendre énormément sur nous-mêmes, nos sociétés genrées ou notre rapport à l'environnement? A travers une histoire de la lessive, la Fonderie, à Molenbeek, nous narre l'épopée domestique et industrielle tout en éclairant un tas de questions sociétales. Passées, présentes et à venir. De l'inégale division des tâches (selon les statistiques, la lessive demeure une activité majoritairement féminine) aux exigences de santé et d'hygiène, en passant par l'obsolescence programmée et la gestion de l'eau, le simple geste de "lancer une machine" ne nous apparaît soudain plus si anodin. Ludique et instructive, l'expo s'adresse autant aux familles qu'aux passionnés d'histoire, de technique et d'aventures humaines. lafonderie.be Jusqu'au 21 juin. Se retrouver à la maison entre amis est devenu rare... mais chez Victor Horta, c'est possible. Le temps d'une expo temporaire, intitulée L'invitation de Victor H., l'habitation personnelle du maître de l'Art nouveau se voit en outre enrichie de créations contemporaines. Du salon à la chambre, du jardin d'hiver à la cuisine, un bijou, une tapisserie, voire un couvre-lit en porcelaine, font écho aux éléments du décor, soulignant tantôt un moiré, un émail ou un motif particulier. Conçues spécialement par des artisanes belges du réseau BeCraft, ces oeuvres délicates nouent un dialogue entre formes d'hier et d'aujourd'hui. A l'instar d'Horta, elles tissent aussi des liens entre arts, arts décoratifs et règne végétal. Enfin, elles ressuscitent un peu la vie de la maison: quoi de plus spontané que de poser un collier sur une table de nuit? museehorta.be Jusqu'au 28 avril. Radical et critique, le travail de Superstudio s'est attaché, au coeur des années 60 et 70, à étudier les manières d'habiter notre planète bouleversée par les forces capitalistes et les progrès techniques. L'agence italienne a bâti cette réflexion au carrefour de l'architecture, de l'art, du design et de l'anthropologie. Ce mois-ci, le CIVA, à Ixelles, consacre une exposition à ces pertinentes remises en question. Superstudio Migrazioni se concentre sur les évolutions stylistiques du groupe, mais aussi sur les réalisations d'autres bâtisseurs d'espace - Rem Koolhaas, Aldo Rossi, Bernard Tschumi... Pour l'occasion, la commissaire Emmanuelle Chiappone-Piriou a également créé des podcasts approfondissant les idées de cette équipée qui continue d'inspirer les créateurs d'aujourd'hui. civa.brussels.be Jusqu'au 16 mai.