Pour être fleuriste poétique, il n'est pas nécessaire de grandir en bord de forêt en Ardenne, sous le regard aimant d'un père vétérinaire et d'une mère esthète qui vous lègue son savoir-faire, mais cela aide grandement. Prenez Hortense Toussaint, rebaptisée Horty Poetry, qui sous-titre sa " petite affaire " " Flowers and curiosities ". Cette historienne de l'art d'abord passée par un cabinet d'architectes s'est enfin reconvertie dans ce qu'elle a toujours rêvé d'être et de vivre, parmi les fleurs, pour mieux les assembler en bouquets, montages et compositions. Pour l'heure, elle a revu et corrigé l'entrée de la boutique de Lucia Esteves, à Bruxelles, 131, rue Franz Merjay, et suspendu un nuage de fleurs sèches un peu plus loin, à La Forêt. Un travail d'orfèvre sensible et empli de légèreté qui ne demande qu'à être installé chez soi.

www.hortypoetry.com