Ce 25 novembre, vous rhabillez Manneken-Pis aux couleurs de la campagne internationale " Orange the world : #HearMeToo ". Quelle est la genèse du projet ?
...

Ce 25 novembre, vous rhabillez Manneken-Pis aux couleurs de la campagne internationale " Orange the world : #HearMeToo ". Quelle est la genèse du projet ? En juin dernier, j'ai reçu un e-mail d'ONU Femmes qui me demandait de participer à cette campagne internationale, j'ai d'abord cru à une erreur, c'était tellement énorme. L'équipe voulait une femme, une styliste de Bruxelles pour créer ce costume. La seule contrainte était la couleur, l'orange, qui représente l'espoir d'un avenir meilleur et libre de violences contre les femmes. Or, je l'avais déjà travaillée dans ma collection été inspirée de mon voyage en Inde. Tous les critères correspondaient, j'étais enthousiasmée par l'idée, j'ai travaillée avec mon compagnon, nous avons proposé une veste tailleur et un pantalon en organza de soie, pour jouer sur la transparence, avec cette matière très féminine sur ce corps de petit garçon. Ce ket miniature n'est-il pas trop compliqué à vêtir ? Nous avons soumis nos dessins à l'habilleur officiel de Manneken-Pis qui nous a aiguillés pour le début et a transmis le dossier au Collège du Bourgmestre et des échevins de la Ville de Bruxelles, qui doit approuver chaque costume ! Le costumier Nicolas Edelman gère seul la collection, qui en compte plus de 1000. Nous avons reçu le patron en retour, avons fait une toile, c'est tellement petit... Quand on voit le résultat, on pense que c'est évident mais derrière, il y a tout un travail très minutieux de finitions. Ce 24 novembre, la directrice du bureau ONU Femmes de Bruxelles, Dagmar Schumacher, offrira le costume à la Ville, lors d'une remise officielle avec cérémonie et protocole, et le 25, le Manneken-Pis Orange sera dévoilé. Qu'avez-vous appris à travailler sur ce projet ? Qu'il y a encore du travail pour améliorer la condition des femmes. Les chiffres sont accablants : dans le monde, 1 femme sur 3 a connu des actes de violence physique ou sexuelle, principalement de la part d'un partenaire intime et dans l'Union européenne, 55 % des femmes disent avoir été victimes de harcèlement sexuel, 33 % ont connu la violence dès l'âge de 15 ans, cela correspond à 62 millions d'entre nous... Puisse ce Manneken-Pis Orange servir un tout petit peu la cause.