Cela vous aura peut-être échappé, mais un citoyen néerlandais, un certain Emile Ratelband (photo), a récemment entamé un combat juridique hors du commun, sans doute le premier du genre, pour officiellement rajeunir de vingt ans. " On peut changer de nom ou de s...

Cela vous aura peut-être échappé, mais un citoyen néerlandais, un certain Emile Ratelband (photo), a récemment entamé un combat juridique hors du commun, sans doute le premier du genre, pour officiellement rajeunir de vingt ans. " On peut changer de nom ou de sexe, alors pourquoi pas d'âge ? ", avança-t-il, arguant qu'il se sent encore très vert et, accessoirement, que voir l'état civil ramener son âge de 69 à 49 ans lui permettrait de faire meilleure impression sur son banquier ou ses potentielles conquêtes Tinder, que son nombre d'années au compteur semblent refroidir. Quelques semaines après son vibrant plaidoyer, l'avis de la Cour est tombé, inflexible comme un car-pass : bien essayé, mais c'est niet ! Le voilà donc condamné à subir les affres du temps sans bénéficier d'artifices administratifs. On le plaindrait volontiers, à un ou deux détails près : déjà, s'il est si sûr de lui, il n'a qu'à masquer son âge sur le Net et laisser agir son sex-appeal. Deuxièmement, il faut savoir qu'outre-Moerdijk, Emile Ratelband n'est pas n'importe qui. Célèbre " gourou de la positivité ", il est entrepreneur, auteur, conférencier, homme de télé et même politicien. Donc tout le monde le connaît, et sait très bien qu'il a septante piges, surtout les jolies petites quinquas qu'il comptait emballer.