"On avait envie de manteaux qui aient l'aspect de la ouate que l'on gratte à la main comme un Demak'Up, d'une ambiance de cocon avec des matières au-delà du tissu, liées à l'émotion ", expliquait Guillaume Henry à l'issue du défilé Carven de l'automne-hiver 13-14. Aussi roses et généreux qu'une barbe à papa, ces habitacles moelleux taillés pour la caresse sont aussi capables d'amortir n'importe quel choc venu de l'extérieur...
...