La Nouvelle-Zélande a le sens de l'humour. Ainsi, elle a laissé deux artistes londoniens, Scott Kelly et Ben Polkinghorne, installer le projet Signs of the Time...

La Nouvelle-Zélande a le sens de l'humour. Ainsi, elle a laissé deux artistes londoniens, Scott Kelly et Ben Polkinghorne, installer le projet Signs of the Times en divers endroits du pays. Soit des panneaux faisant référence aux fameuses recommandations qui polluent les sites Web marchands. " People who liked this also liked... ", suggèrent ces bannières que l'on connaît par coeur. En français : " Les gens qui ont aimé ceci ont aussi aimé cela ", façon ultramoderne de faire de la publicité en transformant le consommateur en victime d'algorithme. Ici, ce sont des lieux touristiques qui sont visés. Belle manière de rappeler qu'en matière d'évasion, aucun guide Michelin ne remplacera jamais l'instinct, et que ce serait quand même un peu dommage qu'on devienne tous des moutons voyageurs... N.B.