Le chef en a déjà vu d'autres. Et cette fois encore, le nombre de convives dépasse les prévisions avancées sur papier. Une tradition de famille qui a du bon, à Tunis déjà, lorsqu'elle dressait le couvert, la grand-mère d'Azzedine Alaïa ajoutait toujours au moins deux assiettes de plus " au cas où ". Dans la mythique cuisine de la rue Moussy, à Paris, où se retrouve chaque midi l'équipe du studio au grand complet, quelle que soit l'ampleur de la tâche encore à accomplir, résonne un joyeux brouhaha. Seul Didine, le saint-bernard, manque à l'appel, la foule des grands soirs aurait plutôt tendance, nous dit-on, à le rendre ronchon. Le maître des lieux, dont le portrait signé Julian Schnabel trône à l'étage, posé le long d'un mur du salon d'essayage comme s'il voulait, même par procuration, garder un oeil sur les femmes qu'il habille, s'est installé en tête de la grande table rectangulaire entourée de chaises blanches signées Robert M...