Qui ?

Avec The Still Point of the Turning World, le FoMu d'Anvers envisage l'été avec beaucoup de sérénité. Il faudrait être inconscient pour sacrifier cet accrochage sur l'autel du soleil. En cause, un casting dense comme on les aime, avec des photographes et des vidéastes prisés aux quatre coins du monde. On le doit aux commissaires David Campany et...

Avec The Still Point of the Turning World, le FoMu d'Anvers envisage l'été avec beaucoup de sérénité. Il faudrait être inconscient pour sacrifier cet accrochage sur l'autel du soleil. En cause, un casting dense comme on les aime, avec des photographes et des vidéastes prisés aux quatre coins du monde. On le doit aux commissaires David Campany et Joachim Naudts, dont il faut saluer le travail. Des exemples ? Il y a Dirk Braeckman, pépite nationale qui représente en ce moment la Belgique à la Biennale de Venise. Mais aussi l'Italien Guido Guidi, figure majeure de la photographie contemporaine, dont l'oeuvre exigeante est à la fois modeste et géniale. Sans oublier Hiroshi Sugimoto ou Jeff Wall, ainsi que des figures consacrées tels qu'Henri Cartier-Bresson et Eadweard Muybridge. La trame de cet accrochage trouve sa matière première aux confins de deux disciplines. Photographes et vidéastes sont sollicités à la frontière de leurs pratiques respectives. Pour le formuler comme les curateurs : " L'image photographique est imprégnée de calme. Pas de mouvement, pas de bruit, pas de temporalité. Mais que se passe-t-il si l'on y ajoute l'un de ces éléments manquants ? L'exposition se focalise sur les rares cas où un photographe utilise le film ou, inversement, un vidéaste se risque à la photographie. " Pour la présence d'oeuvres présentées pour la première fois en Belgique. Mais surtout pour la salutaire réflexion sur le temps qui traverse les deux salles accueillant cet événement. Un autre regard sur la photographie et la vidéo à l'heure de la prolifération des images. The Still Point of the Turning World, Between Film and Photography, FoMu, 47, Waalsekaai, à 2000 Anvers. www.fomu.be Jusqu'au 8 octobre prochain. M.V.