Grace Kelly entretenait une relation particulière avec la Maison Dior. L'actrice hollywoodienne, devenue princesse monégasque, admirait les créations de la griffe et profitait de chaque événement mondain pour les mettre à l'honneur. C'est ainsi que la favorite d'Alfred Hitchcock se rendit au bal, pour ses fiançailles avec le Prince Rainier III, à l'hôtel Waldorf-Astoria, à New York, vêtue d'un modèle bustier orné de fleurs blanches, spécialement conçu pour l'occasion par la maison de couture.

Née le 12 novembre 1929, celle qui décéda tragiquement dans un accident en 1982, fêterait bientôt son 90e anniversaire. L'occasion pour le Musée Dior, à Granville, de lui dédier une exposition : 85 de ses robes ont été sorties de son dressing pour rappeler les années de gloire de l'icône de la griffe. Des dessins, des portraits, des extraits de films et de reportages la concernant entourent ces pièces de collection, gardées précieusement sur le Rocher.

Les éditions Rizzoli profitent également de cette date-clé pour publier Grace de Monaco, princesse en Dior, un ouvrage évoquant l'amitié de cette icône de style avec Christian Dior et son successeur, Marc Bohan. En 1967, elle devint même la marraine de Baby Dior et reçut Serge Heftler-Louiche, alors président de la filiale Parfums, à Monaco. Aux yeux de Marc Bohan, Grace Kelly était l'incarnation parfaite de sa couture. Toujours élégante et habile dans le choix de ses tenues, elle arborait une allure sportive et contemporaine lors des moments passés en famille, puis elle devenait la reine de la classe, tout en sobriété, lorsqu'elle participait à de grandes réceptions ou des voyages officiels. Une légende qui n'est pas près de disparaître, ni de cesser d'inspirer.

Lors de l'inauguration de la boutique Baby Dior, à Paris, 1967. © rue des archives / agip

Grace de Monaco, princesse en Dior, Musée Dior, à Granville. www.musee-dior-granville.com Jusqu'au 17 novembre prochain.

Grace de Monaco, princesse en Dior, par Florence Müller et Frédéric Mitterrand notamment, Rizzoli, 152 pages.

Avec Alfred Hitchcock et James Stewart, 1954. © The Kobal Collection / aurimages
Robe du soir en jersey de soie et plumes d'autruche, haute couture automne-hiver 1968. © Collection Palais princier de Monaco Laziz Hamani
© Editions Rizzoli