Quand Peter Philips raconte cette histoire, il aime y voir un petit clin d'oeil du destin. Sa route avait déjà croisé celle de Jennifer Lawrence en 2010, lors d'un shooting pour le magazine américain W. Sur le plateau, huit actrices prometteuses prennent alors la pause devant l'objectif du duo de photographes Inez et Vinoodh ; en backstage le maquilleur belge gère les palettes. " Toutes les autres filles portaient un maquillage très naturel, se rappelle-t-il. Jennifer était la seule avec une bouche très rouge. Elle sortait du lot. Elle se souvient encore très bien de cette séance photo. Et la voilà qui est aujourd'hui le visage du premier rouge à lèvres que j'ai créé pour Dior ! "
...