L'année 2019 marque un double anniversaire : celui de la naissance de Maison Martin Margiela, en 1989, et celui du départ de son fondateur, en 2009. L'occasion pour la maison Artcurial d'organiser une ventes aux enchères de 200 pièces signées du génie belge de la mode. " Martin Margiela, c'est...

L'année 2019 marque un double anniversaire : celui de la naissance de Maison Martin Margiela, en 1989, et celui du départ de son fondateur, en 2009. L'occasion pour la maison Artcurial d'organiser une ventes aux enchères de 200 pièces signées du génie belge de la mode. " Martin Margiela, c'est une maison qui fait des propositions radicales au-delà des conventions, avec un sens de la provocation et une indépendance d'esprit. Il a aussi mis en lumière une mode éthique, précurseur du " recyclable " bien avant la mode du green washing ", explique Quidam de Revel, qui a acquis en 2008-2009 un lot de près de 400 vêtements de la griffe et en cède donc une partie aujourd'hui. Parmi les incontournables à adjuger, on pointera la jupe oversized en daim (été 2000) - " un vêtement extra-large qui crée une silhouette en rupture avec la mode des années 90, mince et sculpturale ", explique le marchand. Ou encore le " Look 1 " de l'automne-hiver 07-08, avec carrure accentuée grâce à de grandes épaulettes et collier cadenas gansé de jersey, et les escarpins Fragile (été 2006), finalisés par une bride de Scotch sur le mannequin en backstage du défilé - " Nous aimons l'esprit spontané et maîtrisé de ses collections artisanales ", souligne le collectionneur. L'estimation de cette dernière pièce : 1 200 à 2 200 euros...