Et c'est l'occasion de rappeler que le plus populaire des signes de paix n'a pas été imaginé par des hippies californiens pendant un sit-in à Haight-Ashbury, en pleine contestation contre la guerre du Vietnam. Oeuvre bénévole de l'artiste brit...