On le sait, l'empreinte écologique de l'industrie textile, et en particulier du jeans, figure parmi les plus lourdes. Sa consommation en eau, notamment, est abyssale : il faut en effet compter pas moins de 7 000 à 10 000...

On le sait, l'empreinte écologique de l'industrie textile, et en particulier du jeans, figure parmi les plus lourdes. Sa consommation en eau, notamment, est abyssale : il faut en effet compter pas moins de 7 000 à 10 000 litres - l'équivalent de 285 douches - pour une seule pièce ! Aussi, chaque initiative s'inscrivant à contre-sens de ce grand gaspi est-elle bonne à souligner. C'est le cas de celle que vient de mettre en place la marque Tommy Hilfiger, dont une nouvelle ligne, appelée à devenir pérenne, se veut 100% écologique. Ce printemps-été 19, on y retrouve un taille haute, une veste camionneur et un slim, réalisés en coton recyclé, via la récupération des restes de tissus des tables de découpage et des sols des usines de production, par la suite traités selon des procédés utilisant un minimum du précieux or bleu et générant moins de CO2. Une démarche jusqu'au-boutiste puisque le fil des coutures provient de bouteilles plastique usagées et les boutons, des stocks non utilisés par le passé. Les étiquettes, elles, sont en papier recyclé. De quoi inspirer d'autres géants du denim ?