C'est l'un des actes auxquels on ne prend même plus le temps de réfléchir : l'eau des cornichons file droit dans l'évier. Erreur, grave erreur, les possibilités de recyclage sont multiples. Bien entendu, l'idéal co...

C'est l'un des actes auxquels on ne prend même plus le temps de réfléchir : l'eau des cornichons file droit dans l'évier. Erreur, grave erreur, les possibilités de recyclage sont multiples. Bien entendu, l'idéal consiste à travailler au départ d'une matière première de qualité - la Maison Marc, par exemple, basée dans l'Yonne, est une belle référence... que l'on peut se faire livrer à domicile par Rob. Mais la vérité est que toute eau de cornichons peut faire le larron. L'usage le plus intéressant ? Selon nous, c'est celui qui vise à agrémenter le liquide de cuisson des légumes ou des pommes de terre pour conférer à l'ensemble une délicate nuance vinaigrée. Bien vu également, le jus en question peut être employé pour mettre des ingrédients à macérer façon pickles - des petits bouquets de chou-fleur, des lamelles d'oignons, de fins bâtonnets de carotte et de chou blanc. Il vous en reste encore ? Pourquoi ne pas s'en servir pour réaliser un délicieux ceviche - de bar, dorade, lieu, merlan, haddock... - aux notes d'aneth ou de basilic ? Fraîcheur garantie.