Avec plus de 275 millions de tonnes d'émissions de CO2 par an, le transport de marchandises représente près d'un tiers des émissions totales du transport. Des chiffres en constante augmentation qui dev...

Avec plus de 275 millions de tonnes d'émissions de CO2 par an, le transport de marchandises représente près d'un tiers des émissions totales du transport. Des chiffres en constante augmentation qui devraient encore croître de 30 % d'ici 2030. Aujourd'hui, l'acheminement ferroviaire, huit fois moins polluant que le routier, ne représente encore que 18 % du secteur. Un pourcentage que les acteurs du rail entendent bien doubler, en proposant des solutions pratiques innovantes. Mais aussi en sensibilisant la population grâce au Train de Noé. Parti de Katowice, en Pologne, où s'est tenue l'an dernier la dernière conférence sur le climat, il s'arrêtera, après Vienne, Berlin et Paris, à Bruxelles ce 20 février. Dans chacune de ces villes, des artistes de renom transformeront progressivement le train en oeuvre d'art mobile avant que les wagons relookés ne poursuivent leur route, accrochés à des convois " classiques ", continuant ainsi à attirer l'attention de celles et ceux qui les verront passer.