Jusqu'ici on situait l'univers d'Ariane de Rosmorduc en pleine mer : elle peignait des sortes d'arthropodes marins fossiles comme sortis d'une soupe primitive. On goûtait d'ailleurs avec bonheur ces représentations indéterminées. Désormais, le travail semble avoir repris plaisir à la terre ferme, des nids, des bobines et d'étranges alvéoles ont surgi. Il reste que ces nouveaux objets conservent tout leur intérêt, celui de se tenir à mi-distance du réel et de l'imaginaire. Il n'en faut pas plus pour en avoir une énorme envie.

.

Ariane de Rosmorduc, Zedes Art Gallery, 36, rue Paul Lauters, à 1050 Bruxelles. www.zedes-art-gallery.be Du 11 octobre au 9 novembre prochain.