Il a fait ce métier pour être libre. Si Elvis Pompilio est modiste, c'est parce que ce mode d'expression lui est viscéral. Car l'enfance laisse toujours des traces, qu'il a transcendées. Petit, ce fils de mineur italien venu en Belgique par la grâce, si grâce il y avait, des accords passés entre les gouvernements d'ici et de là-bas, avait choisi le camp du silence et de l'observation - surtout ne pas faire de bruit ni prendre trop de place dans une famille qui n'avait guère attendu cet enfant...