Après des villes comme Florence ou Rome qui ont interdit le grignotage aux abords des sites historiques, c'est au ...

Après des villes comme Florence ou Rome qui ont interdit le grignotage aux abords des sites historiques, c'est au tour du Japon de punir ses visiteurs mal élevés. Dans la ville de Kamakura, célèbre pour ses temples et son bouddha en bronze de 11 mètres de hauteur, les habitants en ont ras-le-bol de voir leurs rues envahies de restes de nourriture ou d'emballages. Les autorités ont donc décidé d'agir et d'y bannir les denrées alimentaires. A noter que, non loin de là, Kyoto avait déjà publié en 2017 un guide touristique enseignant les bonnes manières aux touristes.