La nouvelle exposition du ADAM - Brussels Design Museum s'intéresse à l'agencement de nos espaces de vie et à la façon dont leur évolution témoigne des changements sociaux et technologiques de notre société, se penchant plus particulièrement sur le rôle joué par l'architecte d'intérieur. Opérant des allers-retours entre les époques, le curateur et scénographe Benjamin Stoz décortique la thématique sous tous les angles : l'apparition du métier d'ensemblier et la question de l'ornement, la mutation de l'habitat, des trois pièces en enfilades à l'ouverture des lofts, les principes d'industrialisation et de démocratisation avec des designers allant de Rietveld à Starck en passant par Prouvé, ou encore, l'ère du plastique et du mobilier " consommable ". En guise de conclusion, il consacre un chapitre à Instagram et aux réseaux sociaux en tant qu'outils de diffusion, complétant une boucle entamée en début de parcours avec une galerie de magazines de déco d'un irrésistible charme rétro. Car, comme toujours au ADAM, l'expo est riche de nombreux documents d'archives, affiches, photos, catalogues et plans divers, ainsi que de quantités de pièces de mobilier, classiques belges ou internationaux, dont un superbe fauteuil Paimio d'Alvar Aalto.

Spaces - Interior Design Evolution, ADAM - Brussels Design Museum, place de Belgique, à 1020 Bruxelles. http://adamuseum.be/ Jusqu'au 3 novembre prochain.