Tout au long de l'année 2019, l'espace d'art contemporain L'Orangerie, à Bastogne, a mis en évidence des duos d'artistes. Forgé de toute pièce, le dialogue avait ceci de fascinant mais aussi d'artificiel que les talents mis en présence ne se connaissaient pas, pas plus qu'ils partageaient le même univers. Peu importe in fine, l'exercice a convaincu de nombreux visiteurs. Pour clore l'initiative, les organisateurs inaugurent le dernier chapitre, particulièrement fécond, de cette aventure formelle. Il met en présence le Français Daniel Nadaud (1943) et le Liégeois Benjamin Monti (1983). Les quarante années qui les séparent ne les ont pas empêchés de mener une jouissante collaboration artistique sous forme de papiers millimétrés échangés. Le principe ? L'un fait parvenir à l'autre un dessin inachevé en l'invitant à le terminer, l'appuyer, le contredire...

© Nadaud-monti

Daniel Nadaud-Benjamin Monti, À quatre mains, dessins, L'Orangerie, 30, rue Porte Haute (Parc Elisabeth), à 6600 Bastogne. www.lorangerie-bastogne.be Jusqu'au 22 décembre prochain.