Pépite méconnue

Quand on vous parle de vins italiens, vous pensez automatiquement au raisin toscan par excellence, le sangiovese. De nombreux amateurs lui préfèrent toutefois ce cépage originaire du nord du pays (et plus précisément du Piémont) qu'est le nebbiolo. Souvent comparé au pinot noir, il a fait la renommée mondiale des barolo et barbaresco, qui atteignent aujourd'hui des prix record. Heureusement, on le retrouve aussi dans les vins des Langhes, du Roero, de la Valteline ou des communes de Ghemme, Gattinara, Boca et Carem...

Quand on vous parle de vins italiens, vous pensez automatiquement au raisin toscan par excellence, le sangiovese. De nombreux amateurs lui préfèrent toutefois ce cépage originaire du nord du pays (et plus précisément du Piémont) qu'est le nebbiolo. Souvent comparé au pinot noir, il a fait la renommée mondiale des barolo et barbaresco, qui atteignent aujourd'hui des prix record. Heureusement, on le retrouve aussi dans les vins des Langhes, du Roero, de la Valteline ou des communes de Ghemme, Gattinara, Boca et Carema (parfois sous un nom local), des régions vinicoles piémontaises injustement boudées... alors qu'elles produisent d'excellents flacons à des prix nettement plus démocratiques que leurs illustres voisins. Alliant force et élégance comme tous les grands vins, le nebbiolo se caractérise par un parfum de fruits rouges et noirs mâtiné d'impressions de réglisse, de rose et d'épices exotiques. Riches en tannins et en acides, les raisins doivent être cueillis à pleine maturité pour produire des liquides agréables et équilibrés... qui se conservent toutefois très bien et développent avec l'âge des arômes complexes. On trouve dans le Piémont deux types de vins de nebbiolo: l'un moderne, concentré, avec maturation en barriques françaises ; l'autre traditionnel et plus léger, vieilli dans des foudres où l'influence du bois est (forcément) moins perceptible. Le nebbiolo est incontestablement un vin à consommer avec des produits carnés. Jeune et modérément alcoolisé, c'est un choix idéal pour accompagner charcuteries, pâtes, volailles et viandes blanches. Lorsqu'il a pris de la bouteille et dépasse 14% d'alcool, on le réserve aux viandes rouges et plats mijotés.