Il y a dix-huit ans, le propriétaire des lieux tombait sous le charme de l'endroit, voyant dans l'espace en toiture de cette ancienne usine à l'abandon la possibilité d'aménager un coin de verdure au coeur d'Anvers. Il ne fera cependant appel au tandem Bart & Pieter que quelques années plus tard, après l'intervention du concepteur Joachim Walgrave pour le bâtiment.
...

Il y a dix-huit ans, le propriétaire des lieux tombait sous le charme de l'endroit, voyant dans l'espace en toiture de cette ancienne usine à l'abandon la possibilité d'aménager un coin de verdure au coeur d'Anvers. Il ne fera cependant appel au tandem Bart & Pieter que quelques années plus tard, après l'intervention du concepteur Joachim Walgrave pour le bâtiment. La pièce maîtresse de ce jardin atypique, la piscine extérieure, est accessible depuis la cuisine et les pièces de vie et s'intègre parfaitement dans son environnement. "L'idée de mettre un bassin ici nous faisait rire. Mais aujourd'hui, je suis très content d'y avoir pensé. J'en profite tous les jours!", explique notre hôte. Grâce à ce plan d'eau, il y a toujours de l'animation. Pour préserver l'intimité des habitants et de leurs invités, les paysagistes ont imaginé un paravent naturel fait d'arbres, d'arbustes et de fleurs. Ils ont également planté un parterre sauvage qui semble tout droit venu de Californie. "Notre client voulait un petit espace où la nature peut s'exprimer en liberté, sans tomber dans les clichés bucoliques. Nous avions carte blanche, car le toit est assez solide et nous n'avions pas à nous soucier du poids de nos végétaux", raconte Bart Haverkamp, un des deux paysagistes. Cette liberté leur a permis d'opter pour de nombreux arbres, comme des ifs communs Fastigiata, qui se substituent à merveille aux cyprès. Ces conifères se caractérisent par leurs longues aiguilles foncées et brillantes. Ici, ils ont été attachés entre eux par des fils de fer, pour éviter qu'ils ne s'affaissent. Le long de la pièce d'eau, on retrouve également un pin blanc Radiata, un spécimen à croissance lente aux larges aiguilles aux reflets bleutés. Si de prime abord, on n'imagine pas forcément trouver un bosquet sur le toit d'une manufacture, c'est pourtant un lieu parfait pour y intégrer de la verdure en ville, d'autant que l'herbe y pousse très bien, notamment parce qu'elle reçoit beaucoup de lumière. "Cette pelouse est un élément fort du projet. Grâce à elle, on a l'impression d'être dans un vrai jardin, et les enfants peuvent courir partout sans danger. Le souci, c'est qu'en cas de pluie, le gazon sèche très lentement en comparaison au gravier", précise le créateur. Ce green nécessite également plus d'entretien car il faut tondre et arroser. Toutefois, les avantages de la toiture végétale font vite oublier ces contraintes: outre son apport esthétique, elle protège le revêtement de couverture, absorbe l'eau de pluie et isole l'habitation contre les fortes chaleurs et le bruit environnant. Les plantes filtrent par ailleurs les particules fines et contribuent à une meilleure qualité de l'air. Néanmoins, le studio Bart&Pieter ne voulait pas se limiter à une simple surface verdoyante. Pour lui, un jardin n'a rien d'amusant si on en fait le tour en un coup d'oeil, il faut pouvoir y passer du temps, pour le découvrir et en profiter. C'est pour cette raison qu'il a imaginé différentes zones. Des parterres et buissons attirent les abeilles, les papillons et d'autres insectes, abritent les oiseaux et confèrent profondeur et dynamisme à la composition. Grâce à un savant mélange d'espèces - hibiscus, allium, photinie, kniphofia et millefeuille -, l'ensemble est en fleurs toute l'année et les variétés exotiques, comme le néflier et l'aralia du Japon, ne perdent jamais leurs feuilles. Un assemblage savamment pensé qui donne l'impression d'être complètement naturel et livré à lui-même mais qui est en réalité parfaitement entretenu par ses occupants aux mains vertes. On y retrouve même un potager où l'on récolte courges butternut, aubergines, betteraves, groseilles, framboises, cerises et poires, et un poulailler abritant un couple de coucous de Malines. Un désordre maîtrisé en somme très rock'n'roll pour prendre de la hauteur, au coeur de la ville.