Alors qu'elle passait il y a quelques jours devant la Cour suprême des Etats-Unis après avoir été accusée de discrimation à l'embauche à l'égard d'une jeune femme voilée, l'entreprise annonce avoir vu son chiffre d'affaires et son bénéfice reculer lors du trimestre précédent.

Pour les trois derniers mois se terminant en janvier, A&F a perdu 14% de son chiffre d'affaires qui s'est établi à 1,1 milliard de dollars (988 millions d'euros). Son bénéfice pour la même période a atteint 44,4 millions d'euros contre 66,1 millions d'euros à la même période l'an dernier. Les ventes en magasins ont reculé de 10% en raison de la fermeture de plusieurs filiales. A&F se dit aussi confronté à des effets négatifs de cours de change.

Pourtant, en août dernier, l'entreprise avait décidé de revoir son image pour relever ses chiffres. En vain manifestement.