Qui? Pour Mats Rombaut, "durabilité" a toujours été plus qu'un simple mot à la mode. Il n'est donc pas surprenant que Virón, le label tout frais du créateur belge, se concentre sur l'écologie. Le nom lui-même fait d'ailleurs allusion à l'environnement.
...

Qui? Pour Mats Rombaut, "durabilité" a toujours été plus qu'un simple mot à la mode. Il n'est donc pas surprenant que Virón, le label tout frais du créateur belge, se concentre sur l'écologie. Le nom lui-même fait d'ailleurs allusion à l'environnement. Quoi? Des baskets et des boots rehaussées d'une épaisse semelle, comme pour les modèles de son autre marque, Rombaut, fabriqués avec des matériaux recyclés. Comment? Le Gantois a opté pour du cuir végan - de pomme et de maïs - qui offre une seconde vie à plus ou moins 60% de déchets organiques. La semelle extérieure, quant à elle, est constituée de caoutchouc recyclé et recyclable à l'infini. Pour un modèle, le chausseur a même upcyclé des sacs et des tentes provenant d'un stock excédentaire de l'armée. A terme, il désire mettre en place des points de collecte où ses clients pourront faire recycler leurs paires usées. "Habituellement, les chaussures sont jetées à la fin de leur vie et nous voulions reconsidérer ce système", a-t-il déclaré à Vogue. Qui? La griffe de sneakers "les plus durables jamais commercialisées", c'est ainsi que se définit Komrads. Quoi? Pour sa toute nouvelle ligne APL, l'enseigne belge joue, une fois de plus, la carte écologique en mettant l'accent sur la slow fashion et en s'adressant aux consommateurs conscientisés. Comment? L'habillage extérieur est en cuir de pomme - un matériau végan produit à partir d'épluchures et de trognons fermentés. Le tissu intérieur et les lacets ont été confectionnés à partir de bouchons de bouteille et de coton recyclé. Et même la colle est organique. Qui? La marque de chaussures italienne Superga s'est associée à Alex Eagle, fondatrice et directrice de la création du magasin haut de gamme éponyme. Quoi? Au cours des cent dernières années, plusieurs artistes et designers ont été invités à revisiter les iconiques tennis blanches. Pour cet automne-hiver, la Londonienne s'est attaquée à la 2843-Club S et l'a rendue totalement durable. Comment? La toile se compose d'un mélange de coton - cultivé selon les normes de l'agriculture biologique internationalement reconnues - provenant du Viêt Nam et de chanvre naturel; la semelle intérieure, de liège. Aussi, l'enseigne turinoise utilise un caoutchouc unique, extrait manuellement des forêts d'hévéas du sud-est de l'Asie.