Le D-day venu, me voilà donc au ralenti sur l'E40, avec dans les oreilles la bande-son lancinante d'une pré-ado bougonnant un "c'est une blague, on a un jour de congé et on va se taper la pêche à la crevette!" Tout ça avec une tendre moitié déplorant ce débarquement en pleine marée noire post-électorale... Une fois arrivés à sa ferme, Gunther Vanbleu, notre hôte-pêcheur, nous fait cependant oublier le trajet et nous présente la grosse Martha, un sculptural canasson brabançon de 950 kilos au plantureux popotin, tirant des boulet...