Barbara Witkowska Journaliste

Avec l’arrivée des beaux jours, on craque pour ces nouvelles senteurs. Qui transmettent un message souriant de fraîcheur, de légèreté et de joie de vivre.

Les eaux des couturiers

Les grands succès des couturiers interprètent de nouvelles émotions olfactives en version light, plus pétillante et plus stimulante.

Elle Eau d’Eté de Yves Saint Laurent (1). Un cocktail sucré-acidulé de baies roses, de framboises, de mandarine et de freesia s’enroule dans la douceur des muscs caressants. Le flacon ? Il garde sa silhouette graphique mais troque le fuchsia contre un parme délicat.

Miss Dior Chérie Eau de Printemps de Dior (2). La facette originelle chyprée est légèrement gommée au profit des agrumes, du jasmin et du néroli, pour plus de fraîcheur. Le flacon arbore un délicat décor floral rose poudré.

Ange ou Démon Eau de Toilette Tendre de Givenchy (3). Accompagné de pivoine, le nouvel accord fleur de lys se fait plus doux et soyeux. Le sillage, enrichi en bois de palissandre, gagne en sensualité. Quant à l’écrin, il opte pour des tonalités transparentes et bleutées.

La pinkmania

Les écrins les plus fashion s’inspirent de la mode estivale et s’habillent de charmantes nuances rosées et parme.

212 Splash de Carolina Herrera (4). Une explosion d’agrumes en tête, une facette florale enveloppée de baies roses en c£ur et un sillage sensuel de musc et de santal. C’est l’une des propositions les plus  » cool  » de l’été.

F for Fascinating de Salvatore Ferragamo (5). Sorbet mandarine, jasmin Sambac et patchoulià Une formule minimaliste pour un résultat élégant et subtil. Les rubans sur le flacon sont un clin d’£il aux lanières des célèbres chaussures de la griffe italienne.

Dream of Pink de Lacoste (6). Une composition joliment ficelée de fruits rouges, de thé glacé, de fleur de lotus, de rose, de bois de santal et de muscs. Les lignes souples de l’écrin évoquent la grâce de la silhouette féminine.

Princess de Vera Wang (7). Des notes hespéridées, un voile de pétales transparents de tubéreuse, de nénuphars et de fleur de tiaré étoffées de saveurs fruitées de pomme, d’abricot et de mûre : une fragrance délicieusement juteuse nichée dans un flacon en forme de c£ur.

L’or dans tous ses éclats

Captivantes, ces notes opulentes et ensoleillées, abritées dans des écrins ultraglamour, enveloppent la peau d’une aura euphorique.

Bronze Goddess Eau Fraîche d’Estée Lauder (8). Luxuriant et rutilant, ce nectar distille une ambiance surchauffée aux accents de lait de coco, de bois de santal, de vanille et de fleur de tiaré. Même son flacon reflète la chaleur rayonnante du soleil.

Alien Eau Luminescente de Thierry Mugler (9). Un rêve hypnotique concrétisé par un floral ambré frais aux notes de mandarine, de fleur de tiaré et d’ambre blanc. Une  » topaze  » de couleur orange d’or, sertie de griffes or pâle lui sert d’écrin.

A*Men Pure Coffee de Thierry Mugler (10). En harmonie parfaite avec l’univers du couturier, ce magnifique masculin boisé oriental est balancé par une note de Pure Arabica dosée à l’extrême. Le flacon en gomme aux allures de flasque arbore une étoile en or brossé.

Sillages Technicolor

Espiègles et piquantes, ces eaux se glissent dans des robes virevoltantes de couleurs pour faire leur cinéma.

Amor Amor Sunshine de Cacharel (11). Mandarine, abricot, pivoine, fleur de tiaré, santal et vanille. Cette interprétation pétillante et onctueuse cachée derrière les rondeurs d’un vert vibrant nous plonge d’emblée dans l’atmosphère tiède des tropiques.

Hippy Fizz Cheap and Chic de Moschino (12). Un écrin ludique et fleuri coiffé d’un drôle de chapeau fuchsia. Dedans, un jus radieux qui fleure bon les pétales de rose, de violette, de magnolia et de lotus, roulés dans le bois de cèdre et les muscs.

Ultrared de Paco Rabanne (13). Cette boule couleur feu dégage un filtre énergisant ! Une envolée gourmande de groseille rouge et de fraise des champs est relayée par un accord émoustillant de guimauve, d’ambre et de vanille.

Be Delicious Charmingly de DKNY (14). Deux nouvelles versions pour croquer l’été avec gourmandise. Dans le flacon vert, la pomme est rafraîchie par des notes aquatiques. Dans le flacon rouge, elle se teinte d’un accent poudré grâce aux fruits rouges, à la vanille et à la violette.

Les couples en vacances

Les mariages sont toujours à la mode. Elle et Lui ont en commun le goût des fleurs, des épices et des fruitsà

Tommy et Tommy Girl Summer de Tommy Hilfiger (15). Un rêve de sable chaud avec des accents de fleur d’oranger et de lait de noix de coco pour Elle, de feuilles de menthe et de bois pour Lui. Les flacons évoquent des pyjamas en soie et des chemises rayées du styliste new-yorkais.

Classique et Le Mâle de Jean Paul Gaultier (16). Voyage en Afrique chez les reines et les guerriers massaï. Pour Elle, un  » collier  » tressé avec la fleur d’oranger, le jasmin, l’ylang-ylang et la vanille. Lui se pare d’effluves tonifiants de menthe, de ginseng et de gingembre.

Opium et Opium pour Homme Eaux d’Orient de Yves Saint Laurent (17). Les flacons arborent des calligraphies issues d’un ancien recueil de poésies chinoises.  » Cette femme belle et sensuelle  » s’enveloppe dans un halo voluptueux sublimé par le magnolia de Chine.  » Un homme charmant désire la séduire  » avec un souffle épicé où jaillissent le gingembre, la muscade et le poivre blanc.

Les Eaux d’Eté d’Issey Miyake (18). Sur les écrins, une  » rêverie d’eau  » imaginée par le designer Santiago Marotto. Elle savoure les sensations caressantes de la rose, de la pivoine, de l’£illet et d’osmanthus. Lui use et abuse d’arômes fusants de yuzu, de mandarine, de cardamome et de sauge.

Emporio Armani Elle & Lui (19). Des habits festifs pour le 10e anniversaire de la fragrance : une  » robe  » champagne et un  » smoking  » cappuccino. Au féminin, un héliotrope généreux s’éclaire de muguet et de jasmin. Le masculin rend hommage au vétiver, modernisé par un soupçon de yuzu et de cardamome.

Barbara Witkowska

Partner Content