Barbara Witkowska Journaliste

Vingt ans après son lancement,  » Première « , la montre initiale de la maison Chanel s’apprête à nous séduire en une version mini, mini… Avec sa silhouette fine et précieuse des années 1930, habillée aujourd’hui de céramique, matériau du iiie millénaire, elle est un formidable trait d’union entre tradition et modernité.

Small is beautiful. Son design est intact : un boîtier octogonal et deux aiguilles bâton. Les matériaux sont pareils, de l’or blanc ou de l’acier, de la céramique et des diamants. En revanche, les dimensions sont surprenantes : 2 x 1,5 cm ! Peut-on parler d’une nouvelle tendance ?  » Oui et non, répond Nicolas Beau, directeur international de l’horlogerie chez Chanel. Certes, les femmes ont adopté les grosses montres d’hommes et continueront à les porter. Cela dit, Chanel est une marque dédiée aux femmes qui apprécient, aussi, celles plus légères, plus féminines et dans l’air du temps. Disons plutôt qu’il s’agit d’une jolie alternative, d’une autre façon de la porter. Bref, d’un garde-temps complémentaire.  »

A la pointe de la modernité. La nouvelle  » Première  » est disponible en deux couleurs, le noir et le blanc et en quatre versions. Ses dimensions pourraient facilement la faire paraître  » old fashion « , mais le fait de la proposer en céramique, matériau inaltérable et antiallergique, apporte un vrai bénéfice en termes de confort et d’esthétique et lui apporte une touche de modernité. Tout comme les diamants qui ont  » une dimension purement créative « , souligne Nicolas Beau.

Vingt ans de succès. En 1987, le marché horloger est composé essentiellement de marques suisses spécialisées. Fidèle à sa philosophie, Chanel bouscule alors les habitudes. En créant la  » Première « , elle est, en effet, la première maison de luxe à se lancer dans ce marché élitiste et fermé. Leur garde-temps – très couture et haut de gamme – allie, bien entendu, le savoir-faire helvétique mais aussi les codes puisés dans le patrimoine de la maison : le cadran aux pans coupés pour la place Vendôme, le  » quartier général  » de Mademoiselle Chanel, le bouchon du N° 5 et la chaîne de cuir et de métal du fameux sac 2.55. Son nom est un hommage à la  » première  » d’atelier, personne discrète qui joue pourtant un rôle clé dans l’univers de la haute couture. Le succès de la  » Première  » entraîne alors une véritable explosion du marché horloger. Aujourd’hui, toute maison de luxe se doit de sortir  » sa  » propre montre…

La  » Première  » sera disponible à partir du 15 octobre. Tél. : 070 66 55 55.

Barbara Witkowska

Partner Content