Johanna Hawken

Johanna Hawken © SDP

Johanna Hawken a créé la Maison de la Philo à Romainville, en banlieue parisienne. Lors d’ateliers hebdomadaires, de stages ou d’interventions dans les écoles, elle accompagne avec son équipe des enfants sur les chemins de la philosophie.

« Pour moi tous les enfants ont besoin de philosopher. C’est paradoxal, on est dans une société où nous valorisons l’enfant, mais on sous-estime son univers intérieur, ses questions existentielles. La philo c’est aussi la joie, le bonheur, mais je pense que l’enfant ressent des choses complexes, dans une époque complexe. Nous sommes face à des jeunes qui ont besoin d’espace pour s’exprimer par rapport à ce qu’ils voient autour d’eux. J’ai été formée dans le mythe de l’enseignant en philosophie et son cours magistral. Il y a donc eu un temps d’adaptation, j’ai appris à ne pas vouloir les amener vers les idées que j’avais en tête. Les ateliers philo sont une sorte de contre-pouvoir dans notre société qui va très vite. Un moment hors du monde où on n’est plus dans la rapidité ou la performance. Je ne transmets pas un savoir. La base de la pratique philosophique avec les enfants est d’essayer de créer des dialogues à partir de questions qui sont importantes dans leur vie, les amener à développer des idées. Ils découvrent que des questions complexes méritent d’avoir des réponses complexes. Mais il ne faut pas croire qu’on leur apprend une sorte de relativisme où tout se vaut, où au nom de la liberté de penser on a le droit de dire ce qu’on veut sans hiérarchiser les arguments. On leur apprend à écouter, chercher le sens et la fécondité dans les idées des autres. »

‘Tous les enfants ont besoin de philosopher.’

Elle est l’autrice de La philo pour enfants expliquée aux adultes, au Temps Présent.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content