Barbara Witkowska Journaliste

Créée en 1906, la griffe dédiée à l’art de l’écriture se glisse dans l’air du temps et s’investit avec un succès croissant dans l’horlogerie. Elle continue aussi à chouchouter les femmes avec une nouvelle ligne de sacs, des bijoux et des stylos chics.

L es garde-temps 2008. Deux grandes nouveautés se disputent la vedette. Pour son premier chronographe, doté d’un mouvement entièrement manufacturé dans ses propres ateliers, Montblanc s’inspire du concept mis au point par Nicolas Rieussec, inventeur du chronographe en 1821. Le Montblanc Star Monopusher est un chrono manuel muni d’un mono-poussoir à 8 heures. Deux compteurs rotatifs placés à 6 heures et reliés par un pont  » souriant « , tournent tandis que les aiguilles restent fixes (le contraire d’un chrono classique). La seconde nouveauté s’adresse aux femmes. Dans la Profile Lady Elegance Diamonds, le célèbre diamant de 43 facettes prolonge ses ondulations en forme d’étoile sur le cadran, le boîtier et le bracelet. Il a fallu 482 diamants pour sertir cette montre-bijou à la fois ludique et sophistiquée.

L a nouvelle maroquinerie. Sur un cuir nappa souple et fin, des piqûres minutieuses dessinent une multitude d’ondulations inspirées de l’étoile à six branches, le logo de la marque. Tel est le concept de la toute nouvelle ligne de maroquinerie  » Starisma « , déclinée en deux thèmes. Concerto affiche des silhouettes bien structurées et assez carrées, idéales pour le soir. Alcina, en revanche, avec ses courbes généreuses et son look sportif, se prête pour la vie de tous les jours. Côté couleurs, le noir et l’ivoire, signature emblématique de la maison. Un détail chic : les chaînes des lanières s’inspirent de la bijouterie Silver Star. Dans la même collection, des portefeuilles et des pochettes à stylos assortis.

Les parures intemporelles. Le nouveau défi ? S’imposer comme joaillier.  » Pas de clinquant, pas de couleurs, mais l’essentiel, comme la petite robe noire.  » Quatre lignes en or jaune, platine, diamants et perles interprètent l’étoile, le blanc, le noir et l’écriture. Etoile Secrète réunit des bijoux à graver d’un message à l’intérieur. La Dame Blanche met en scène le diamant de 43 facettes à la forme de l’étoile Montblanc. Magie en Blanc et Noir fait cohabiter les perles noires et blanches. Enfin, Montblanc 4810 (l’altitude du mont Blanc) joue avec des anneaux à six facettes. Un mot, aussi, du stylo 2008. Il est un hommage à l’élégance intemporelle et un brin masculine de Marlene Dietrich.

Barbara Witkowska

Partner Content