Il y a cinq ans tout juste, un véritable tsunami déferlait sur la Toile: #MeToo. Profond mouvement de libéralisation de la parole à propos des violences sexuelles subies par les femmes, il a ébranlé le patriarcat, déclenché une profonde onde de choc féministe et, surtout, un changement de taille: la honte a changé de camp. Un lustre plus tard, le chantier reste immense, mais le chiffre, aussi écœurant soit-il, est également un signe encourageant: pas moins de 53 millions de copies de ce hashtag ont déjà surgi à travers le monde.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content