Trois marques de bijoux repérées sur les réseaux

© SDP
Kathleen Wuyard

À même la peau des précieuses les plus tendance ou en déferlante sur les réseaux sociaux, gros plan sur les trois marques de bijoux les plus hype du moment.

1. Berlin Calling

Née en Arménie et passée par le monde de la finance new-yorkais avant de poser ses valises dans la capitale allemande, Kris Ter-Ghazaryan, la créatrice d’OUVERTURE, marie l’allure berlinoise à l’expertise de son pays d’origine dans ses créations qui rendent les diamants accessibles. Une évidence pour celle qui, frustrée de ne pas trouver de joaillerie délicate à prix raisonnable, a lancé son propre label et a exploré le concept d’asymétrie pour sa dernière collection, dont l’épure élégante évoque l’architecture moderniste.

© Elisabet Davidsdottir
Dès 145 euros, ouvertureberlin.com

2. La divina commedia

Il y a une théâtralité délicieusement assumée au cœur des créations colorées de la Milanaise Bea Bongiasca, qui affirme du haut de ses 32 ans vouloir proposer «des bijoux accessibles à ses pairs» sans compromettre leur qualité pour autant. Pari réussi puisque ses serpentins colorés rehaussés de pierres ont notamment été aperçus sur Dua Lipa, Miley Cyrus ou encore Ashley Graham

© SDP
Dès 460 euros, beabongiasca.com

3. From London with love

Le dernier export estampillé «cool Britannia»? Les bijoux signés Pond London, à commencer par sa collection de pièces uniques réalisées à base de perles chinées ou récupérées sur des bijoux délaissés. La volonté de ses créatrices, Holly et Natalie? Connecter chaque personne qui porte une de leurs pièces à l’histoire des propriétaires originaux des bijoux mis en pièces pour mieux briller.

© SDP
Dès 75 euros, pondlondon.com

Partner Content