Première sortie officielle en solo pour la princesse Elisabeth (en images)

Crown Princess Elisabeth pictured during the baptism ceremony of the new research vessel RV Belgica with the Belgian Crown Princess, in Ghent. The RV Belgica will play a key role in Belgian and European marine research in the coming decades. Thanks to the new ship, marine scientists will be able to continue and expand their multi-day or multi-week expeditions in Belgian waters and beyond. The Belgian State, represented by the Federal Science Policy Office (BELSPO), owns the ship. The Royal Belgian Institute of Natural Sciences (RBINS) will be responsible for the management in collaboration with the Ministry of Defense and a private operator. This is the first official solo activity for the Belgian Crown Princess. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

La princesse Elisabeth a baptisé ce week-end le navire de recherche océanographique Belgica à Gand, ville marraine du bâtiment. Cette pièce maîtresse de la recherche scientifique mènera des missions marines à l’aide de technologies de pointe au cours des décennies à venir.

Le Belgica, dont la construction a coûté 54 millions d’euros, revient d’une mission effectuée en avril en mer Méditerranée, réalisée après avoir reçu le Roi à son bord.

Le bâtiment est équipé de l’appareillage scientifique le plus moderne qui soit et notamment d’un ‘dynamic positioning system » qui peut stopper le navire à un endroit avec une précision d’un demi-mètre. Un avantage précieux quand il s’agit de prélever des échantillons de fonds marins.

   Il est aussi plus discret que son prédécesseur, provoquant moins de remous, ce qui est important pour l’observation des animaux marins.

Elisabeth
© Belga

   Le RV Belgica est amené à jouer un rôle majeur ces prochaines décennies dans la recherche marine belge et européenne.

Il permettra aux scientifiques marins de poursuivre et d’étendre leurs expéditions sur plusieurs jours ou plusieurs semaines dans les eaux territoriales belges et au-delà de celles-ci.

   L’Etat belge, représenté par le Bureau fédéral de la politique scientifique (BELSPO), est propriétaire du navire. L’Institut royal des sciences naturelles de Belgique (IRSNB) en assurera la gestion en collaboration avec la Défense et un opérateur privé.

Partner Content