Luc Besson devient résident fiscal américain

Luc Besson est devenu résident fiscal en Californie où il va s’installer avec sa famille, a indiqué lundi un porte-parole de sa maison de production EuropaCorp, démentant toute volonté d’exil fiscal du réalisateur français.

« Il est aux Etats-Unis, donc il paye des impôts là-bas », a dit le porte-parole, confirmant des informations de BFM-TV. « Quand vous travaillez aux Etats-Unis dans une entreprise américaine, en l’occurrence la filiale américaine d’EuropaCorp, et que votre famille va résider en Californie, vous devenez résident fiscal américain », a précisé le porte-parole.

Mais Luc Besson « va continuer à payer des impôts en France sur ses revenus français, notamment sur ses droits d’auteur ». « Il n’y a pas de sa part de recherche d’exil fiscal », a-t-il ajouté, assurant que l’impôt sur le revenu, notamment en Californie, est à peu près équivalent à celui de la France.

Luc Besson a annoncé la sortie pour 2017 de son prochain film, « Valerian and the City of a Thousand Planets », avec Dane DeHaan et Cara Delevingne dans les rôles principaux.

Présentée par EuropaCorp comme son projet le plus ambitieux, cette oeuvre de science-fiction est adaptée du classique de la BD créé par Pierre Christin et Jean-Claude Mézières en 1967 et vendu à plus de 10 millions d’exemplaires. La production du film débutera en fin d’année, pour une sortie mondiale prévue à l’été 2017.

Partner Content