Procès Johnny Depp vs Amber Heard: les seconds rôles volent la vedette aux stars

© Belga Images

Entre la farce et le drame, le procès entre Johnny Depp et son ex-femme Amber Heard s’est concentré cette semaine sur la galaxie de professionnels qui entourent la star, dressant un portrait d’Hollywood dans toute sa démesure.

© Belga Images

Les accusations de violences conjugales portées par l’actrice de 36 ans et les dénégations de la star de 58 ans sont au coeur d’un procès en diffamation très médiatisé qui se tient depuis le 11 avril dans la banlieue de Washington.

Après un témoignage-fleuve, Johnny Depp a cédé sa place mardi à la barre des témoins à ceux qui gravitent autour de lui: agent, chauffeur, garde du corps, gestionnaire de fortune ou de propriétés… Et ces personnages secondaires lui ont parfois volé la vedette.

Le portier qui vapote

Alejandro Romero est portier dans un immeuble luxueux de Los Angeles où vivait le couple. Témoignant par lien vidéo, au volant d’une voiture, il a assuré ne pas avoir vu de marques sur le visage d’Amber Heard après la dispute finale du couple en mai 2016. L’actrice s’était présentée peu après devant un tribunal, apparemment tuméfiée, pour demander une ordonnance de protection.

Mais le portier n’a pas voulu s’étendre sur ses souvenirs. « Je suis trop stressé, je ne veux plus avoir à me mêler de ça », a-t-il dit, manifestant sa mauvaise volonté en tirant sur sa cigarette électronique. Pour enfoncer le clou, il a fini par démarrer sa voiture.

« Et bien, en voilà une première, je suis désolée », a commenté la juge Penney Azcarate, visiblement interloquée.

Le garde du corps aux répliques ciselées

Agent de sécurité, Malcolm Connolly travaille pour Johnny Depp depuis 23 ans. Avec un accent écossais marqué, il lui a apporté jeudi un soutien sans faille, décrivant une Amber Heard « qui voulait porter la culotte » et initiait les disputes.

Interrogé sur la consommation d’alcool et de drogues de l’acteur, il a assuré que la star avait « une grande tolérance à toutes les substances » et fait référence à son rôle dans « Pirate des Caraïbes »: « je crois que Jack Sparrow était plus ivre que Johnny… »

Même dans ces circonstances, il n’a jamais vu l’acteur uriner dans un couloir, comme l’insinuait un avocat d’Amber Heard. « Je crois que je me rappellerais si j’avais vu le pénis de M. Depp… »

Soulignant sa dépendance financière envers l’acteur, les avocats de Mme Heard lui ont demandé s’il avait bien reçu 8.500 dollars de cadeaux au fil des années. « Il m’a donné bien plus que ça ! », a répondu Malcolm Connolly sans se démonter.

Amber Heard
© AFP

Les chèques faramineux du gestionnaire financier

Le train de vie de Johnny Depp, qui a possédé 45 voitures de luxe, un yacht et plusieurs propriétés, a régulièrement défrayé la chronique. Son « business manager », Edward White, a raconté jeudi comment il avait cherché à redresser ses comptes, tout en réglant les frais du divorce avec Amber Heard, prononcé en 2017.

« Au début, elle demandait quatre millions de dollars, mais ses requêtes n’ont pas arrêté d’augmenter », a-t-il déclaré. Au final, Johnny Depp lui a versé 6,8 millions de dollars, a fait des chèques de 200.000 dollars de dons en son nom, a réglé un demi-million à ses avocats et pris en charge toutes les dettes contractées pendant leur période de vie commune, soit 13,5 millions de dollars.

L’agent confident

Christian Carino a été l’agent et l’ami des deux acteurs, mais ne parle plus à aucun d’eux. 

Par vidéo, il a rapporté avoir tenté, en vain, de les réconcilier et lu des textos échangés avec Amber Heard après leur divorce. Dans un message, l’actrice d' »Aquaman » se disait « triste » d’avoir rompu avec son nouvel amant, le milliardaire Elon Musk.

« Tu ne l’aimais pas et tu m’as dit mille fois que tu voulais juste boucher le trou », répondait l’agent en lui conseillant d’arrêter de fréquenter « des gens super connus ».

Christian Carino parlait en connaissance de cause: il a un temps été le fiancé de Lady Gaga.

Analyse psychologique des costumes

Au premier jour du procès, Johnny Depp portait un costume gris clair avec une cravate noire ornée d’un motif en forme d’abeille. Le lendemain, Amber Heard avait une veste grise, le surlendemain une cravate à abeille.

A la barre, Shannon Curry, une psychologue embauchée par les avocats de Johnny Depp, a estimé que l’actrice souffrait d’un trouble de la personnalité qui pourrait la pousser à « imiter » ses proches « parce que c’est rassurant ».

Et maintenant ?

Les avocats de Mme Heard souhaitaient entendre Elon Musk et l’acteur James Franco, un autre proche de leur cliente. Mais les deux hommes ont décliné, sans expliquer leurs raisons. 

Partner Content